Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La 911 Cabrio 4 pourrait être le modèle de rêve de Porsche

La 911 Cabrio 4 pourrait être le modèle de rêve de Porsche

Par ,

De bien des façons, la 911 Cabriolet 4 ou 4S est la Porsche de vos rêves (magnifique en jaune ou en rouge avec ce derrière à la Jennifer Lopez) ainsi que de votre réalité (le système de traction intégrale pourrait vous empêcher de perdre le contrôle et vous ridiculiser comme Ben Affleck).

Porsche 911 Cabriolet 4S 2006 (photo: Porsche Cars North America)
Le fait que Porsche en Amérique du Nord veut que vous payiez des milliers et des milliers de dollars (U.S. ou canadiens) de plus que nos voisins du sud, revient à la décision de vous et de votre comptable.

Que vous en achetiez une ici ou aux États-Unis, vous pouvez être certains que cette décapotable à quatre roues motrices attirera l'attention et beaucoup d'envie de la part de vos amis. Les gens qui croient qu'acheter une Porsche est un effort pathétique pour alimenter son ego sont au-delà du dédain, alors qu'importe?

À la façon de penser de Porsche, les nouvelles Carrera 4 et Carrera 4S Cabriolet « offrent une synthèse unique de conduite à aire ouverte et de plaisir de conduite du plus haut calibre rehaussé davantage par deux moteurs dynamiques et ultrapuissants. »

Ces moteurs sont le 6 cylindres à plat de 3,6 litres dans la Carrera 4 qui développe 325 chevaux, ainsi que le même moteur agrandi à 3,8 litres dans la Carrera 4S procurant 355 chevaux. Cela propulse le modèle plus lent de 0 à 100 km/h en 5,3 secondes et le modèle le plus rapide en 4,9, et ils atteignent des vitesses de pointe de 280 et 288 km/h respectivement.

Toute cette puissance est livrée à n'importe quelle roue qui puisse l'utiliser pour « une tenue de route et une stabilité supérieure, en tout temps. »

Porsche 911 Cabriolet 4S 2006 (photo: Porsche Cars North America)
En grande partie, bien sûr, les roues arrière font tout le travail, mais si nécessaire, l'embrayage viscocoupleur à lamelles envoie de 5 à 40 pour cent de la puissance du moteur. Le résultat est « une stabilité de conduite et une tenue de route supplémentaire dans les courbes et une stabilité directionnelle améliorée lors de très hautes vitesses, ainsi qu'une adhérence rehaussée sur des surfaces glissantes. »

Pour aider à composer avec les demandes structurelles de la traction intégrale et une carrosserie sans toit, des renforcements spécifiques ont été utilisés pour « donner à la coque de la voiture un standard très élevé de rigidité et de sécurité en tout temps. » Avec le toit souple pesant seulement 42 kg et en conservant un bas centre de gravité approprié à la voiture, « la structure robuste de la carrosserie rehausse la précision de conduite de la voiture à un standard sans précédent. »

Pour mieux faire face à la traction intégrale, Porsche a créé un système de freinage disposant d'étriers fixes à quatre pistons et un servofrein en tandem, ainsi qu'un maître cylindre extra gros.

Adjacent à ce système, le système de régulation de stabilité dynamique (Porsche Stability Management, ou PSM) offre deux nouvelles fonctions--le préremplissage du système de freinage servant à augmenter la force de freinage « de façon encore plus spontanée, » et un support de freinage hydraulique agissant comme un assistant aux freins et aidant dans les situations d'urgence afin d'augmenter la pression complète de freinage plus vite qu'à l'habitude.

De plus, des disques de freins en céramique (Porsche Ceramic Composite Brakes) sont disponibles en option plus encore plus d'argent.