Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La guerre du stationnement

La guerre du stationnement

Par ,

C'est fascinant de voir à quel point nous pouvons nous compliquer la vie à cause de nos gestes et paroles stupides (même si les circonstances jouent aussi un rôle). Parfois, en prenant un peu de recul, nous réalisons combien le quotidien serait plus simple et plus agréable, si nous prenions tous le temps de nous observer et de respecter le monde qui nous entoure.

Mais cela prendrait beaucoup trop du temps de nos horaires occupés, débordés et surchargés...

Pensons juste au stationnement. Comme vous le savez peut-être, mon cher collègue, Monsieur Mathieu St-Pierre, est le Roi des stationnements. Il n'a pas à s'abaisser à respecter les lignes qui délimitent les espaces de stationnement. Pour lui, je passe l'éponge. Mais pour tous les autres, je reste sans pitié.

Que faites-vous, bon sang?

Encore une fois, j'utilise ce blogue pour rappeler une leçon de base que tout le monde devrait connaître par cœur et maîtriser. J'ignore le nombre de fois où j'ai dû faire le tour (en vain) d’une cour de stationnement pour garer ma voiture, de taille moyenne soit dit en passant. Certains accaparent deux, trois ou parfois quatre espaces, ou se stationnent tout croche, ils sont si pressés d’entrer dans le stationnement, arrêter leur voiture et en sortir. Et voilà le travail. Les lignes? Quelles lignes?

Photo: Auto123.com

En plus de se montrer très irrespectueux envers les autres automobilistes (comme si votre collègue de travail passait toute sa journée à vous envoyer un doigt d'honneur), ces (excusez mon français) crétins sont grandement responsables du bordel stupide et inutile auquel j'ai fait allusion tout à l'heure. En ne respectant pas les lignes et les principes de distance avec les véhicules adjacents, leur comportement entraîne un effet domino.

Je le sais, car je me suis déjà retrouvée plusieurs fois dans pareille situation. Tantôt, je n'ai pas eu d'autre choix que de me stationner en imbécile afin de suivre l'angle imposé par le véhicule d'à côté; tantôt, j'ai dû me servir du pare-chocs de la voiture derrière moi pour me sortir d'un stationnement en parallèle parce que son conducteur s'était collé sur la mienne. La guerre du stationnement peut devenir amusante à l'occasion (disons à la St-Pierre) mais, en général, elle rend tout le monde perdant.

Nous suivons des cours de conduite et apprenons l'art de stationner un véhicule pour une bonne raison. Ce n'est pas uniquement pour torturer les débutants, malgré l'impression que ça donne; il s'agit d'apprendre à protéger son véhicule, ses passagers et soi-même.

Combien de fois avez-vous senti la rage monter parce que l'idiot de gauche s'était garé trop près, vous forçant à vous tortiller et à vous démener pendant cinq minutes afin de regagner votre propre véhicule? Puisque vous êtes un être humain rationnel et raisonnable, vous n'avez pas répliqué, mais pensez à toutes ces personnes moins rationnelles et moins raisonnables que vous, qui en profiteraient pour égratigner la portière avec leur clé ou pire encore.

Le monde d'aujourd'hui évolue à un rythme frénétique. Difficile d'arrêter ce tourbillon alimenté par les courriels, appels téléphoniques, réunions, médias sociaux, pauses café, etc. Vous pouvez quand même prendre l0 secondes de plus pour stationner correctement votre véhicule, que ce soit dans une cour ou dans la rue. Soyez consciencieux et mettez-vous à la place des autres automobilistes que vous dérangez par vos mauvaises habitudes de stationnement. Je sais, ça demande un effort, mais tentez au moins le coup.

Et si vous désirez « réveiller » quelqu’un, pourquoi ne pas imprimer et utiliser ces feuilles aussi souvent que possible.

Photo: Auto123.com