Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La plus grosse usine automobile au monde

La plus grosse usine automobile au monde

Les installations sud-coréennes de Hyundai à Ulsan Par ,

ULSAN, Corée – Les voitures défilent lentement devant nous, ne ressemblant aucunement aux sveltes berlines qu’elles deviendront un jour. Ces cadres squelettiques accumulent lentement les pièces, grossissant petit à petit à mesure qu’ils avancent sur la chaîne de montage. Les travailleurs exécutent une chorégraphie bien connue, ajoutant des composants de suspension ici, intégrant des systèmes d’échappement là. Un énorme bras robotique pivote et insère délicatement un pare-brise avec une précision infaillible.

Hyundai Motor Company
Le complexe d'assemblage de Hyundai à Ulsan produit 5 600 voitures par jour. (Photo: Lesley Wimbush/Auto123.com)

Nous sommes à l’usine numéro 5 du centre de fabrication d’Ulsan de la Hyundai Motor Company, dans le sud-est de la Corée du Sud, sur la mer du Japon. S’étendant sur 496 hectares, il s’agit du plus grand centre de production automobile au monde.

Composé de cinq usines indépendantes qui produisent 5 600 véhicules par jour et 1,5 million de véhicules par année, le centre d’Ulsan emploie plus de 34 000 personnes… dont 800 femmes. Le site est tellement vaste qu’il fonctionne presque comme une petite ville, comptant son propre hôpital, un réseau routier, des services d’urgence et d’incendie et même un port qui peut accueillir trois bateaux de 75 000 tonnes à la fois. En guise d’effort environnemental, le site dispose également de ses propres stations d’épuration des eaux usées, et plus de 500 000 arbres y poussent.

L’usine que nous visitons fabrique les berlines Equus et Genesis, à raison d’une toutes les 12 secondes. Elle est étonnamment bien éclairée et propre : les cavernes sombres et crasseuses dignes de la révolution industrielle sont depuis longtemps chose du passé. Ici, l’ordre et la propreté règnent : les planchers laqués brillent, il n’y a aucune trace de graisse en vue, et les trolleybus électriques font tinter une joyeuse hymne classique à leur approche plutôt que de braire un avertissement grinçant.

Défilant sur la chaîne de montage, les voitures prennent lentement leur forme. Quelque 20 000 composants entrent dans la fabrication de chaque véhicule, dont certains proviennent de fournisseurs. Depuis que Hyundai a créé ce qu’elle appelle son « moteur libérateur », le 4-cylindres Alpha, en 1990, elle produit ses groupes motopropulseurs à l’interne. Tous les véhicules, à l’exception de ceux destinés pour l’Afrique du Sud, sont fabriqués sur commande, et la demande excède parfois l’offre. Les 3 000 Veloster précommandées et envoyées au Brésil, par exemple, ont trouvé preneurs en une nuit.

L’occasion exige presque un crescendo dramatique, ou du moins un battement de tambour. En retenant notre souffle, nous regardons les carrosseries à moitié finies s’abaisser sur les groupes motopropulseurs en attente, dans ce qu’on appelle la « zone de mariage ».

Hyundai Motor Company
Quelque 20 000 composants entrent dans la fabrication de chaque véhicule. (Photo: Lesley Wimbush/Auto123.com)