Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La production de la Lincoln LS prend fin; aucune remplaçante n'est prévue

La production de la Lincoln LS prend fin; aucune remplaçante n'est prévue

La MKZ (Zephyr) devrait cependant séduire de plus en plus les acheteurs de berlines intermédiaires Par ,

La MKZ (Zephyr) devrait cependant séduire de plus en plus les acheteurs de berlines intermédiaires

La LS a été l'une des premières berlines sport issues de Détroit. (Photo: Ford du Canada)
Vous souvenez-vous quand Lincoln a lancé sa première berline sport? C'était en 1999. D'inspiration européenne, la LS est arrivée sur le marché en changeant pour de bon la perception que les gens avaient des voitures de luxe domestiques... ne serait-ce que parce que son levier de boîte manuelle était monté sur la console!

Aujourd'hui, après un cycle de sept ans marqué par la production de quelque 262 900 unités à l'usine Ford de Wixom, au Michigan, les chaînes de montage cessent de fonctionner. Le moment est bien choisi, étant donné que les ventes de la LS ont nettement ralenti et que celles de la toute nouvelle Zephyr (bientôt renommée MKZ en conformité avec la nouvelle stratégie de marketing) sont plutôt en train de décoller.

La MKZ ne remplacera pas la LS -- du moins, pas directement -- mais son habitacle est relativement de taille similaire. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
La MKZ ne remplacera pas la LS - du moins, pas directement - mais son habitacle est relativement de taille similaire, tandis que son style et la qualité de ses matériaux témoignent d'un raffinement à la hausse. Ceci dit, Lincoln prévoit commercialiser une berline plus imposante à traction intégrale, basée sur la même plate-forme que les Ford Five Hundred et Volvo S80. Un prototype (MKS) a même été dévoilé au Salon international de l'auto de Détroit, en janvier.

La discontinuation de la LS signifie également une cadence réduite à l'usine de Wixom, qui fermera incidemment ses portes l'année prochaine lorsque la Town Car cessera elle aussi d'être produite, sans parler de la supervoiture GT de Ford.
La LS a toujours l'air invitante après tant d'années, et ce, grâce à une mise à jour de mi-cycle. (Photo: Ford du Canada)
Cependant, la Town Car est destinée à nous revenir sous une forme ou une autre, elle qui exerce une emprise totale sur le marché des limousines en Amérique du Nord et qui est cruciale pour l'image et la santé financière de Lincoln. Par ailleurs, la Jaguar S-Type, qui partage son architecture globale avec la LS, sera prochainement remplacée par une version mise à jour.

En bout de ligne, la LS aura eu le mérite de ramener le respect à Détroit, avec l'aide de la Cadillac Seville (STS) 1992. Est-ce que sa future remplaçante sera à la hauteur de sa réputation? Laissons l'avenir nous en dire plus.
Gallerie de l'article