Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La série American Le Mans croit au vert

La série American Le Mans croit au vert

Par ,

Les responsables de la série American Le Mans ont profité de la tenue du salon automobile international de Detroit pour présenter une nouvelle image de la course automobile.

Ils se sont montrés engagés à proclamer de nouveaux règlements pour inciter les constructeurs à proposer des nouvelles technologies plus efficaces au chapitre de la consommation d'essence, de la pollution et des motorisations. On n'a qu'à penser au V10 diesel de Audi.


Cette ouverture d'esprit chez les organismes responsables de ces courses d'endurance démontre qu'on peut faire quelque chose pour l'environnement en même temps que courir. L'on ne voit pas cela dans la F1, les séries Champ Car et Indy ou même NASCAR qui roule encore avec des carburants exotiques.

Pertinence
Scott Atherton, le président directeur général de l'American Le Mans Series (ALMS), a indiqué que l'on pouvait marier performances et écologie. L'enjeu est de créer et de soutenir des efforts réels pour changer la technologie et les attitudes.

Il a utilisé le terme anglais « relevant » ou la pertinence des technologies face aux réalités d'aujourd'hui. « Dans le passé, les technologies que l'on développait se transférait sur les autos que l'on construisait. On semble avoir perdu cet objectif de vue. Nous voulons le raviver. »

Partenariat avec des agences gouvernementales
Ce qui étonne, c'est le partenariat avec des acteurs comme la Société des ingénieurs automobiles (SAE), l'Agence de la protection de l'environnement (EPA) et le département des transports des États-Unis (DOT).

Margo T. Oge, la présidente de l'EPA, a dit : « Si notre agence apporte son support, c'est que l'engagement est réel et non juste de belles intentions; ce que l'agence apprécie également, c'est l'ouverture d'esprit et la possibilité de retrouver différentes technologies pour attendre le même but. »

À cet égard, Scott Atherton a clairement ouvert la porte à l'utilisation de plusieurs types d'énergie pour propulser les véhicules de coursesde l'ALMS. Que ce soit l'utilisation de l'éthanol, de moteurs diesel à faible émission de particules, de propulsion hybride ou électriques, il faut encourager le développement et la mise à l'épreuve des technologies qui pourront améliorer la situation.