Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La smart aime l'hiver !

La smart aime l'hiver !

Par ,

Mirabel, Québec – Vous croyez que la smart n’est pas adaptée aux conditions routières hivernales canadiennes? Par le biais de deux événements originaux, les stratèges de la marque au Canada espèrent démontrer que, ni le froid, ni la neige, ni le verglas ne peuvent arrêter la puce biplace de Hambach.


L’événement le plus spectaculaire consiste à mener une caravane de smart au-delà du cercle polaire. Réservée à la presse automobile canadienne, cette odyssée amorcée en Colombie-Britannique le 26 janvier a pour objectif Inuvik, un chef-lieu de 3000 âmes au Nord des Territoires du Nord-Ouest, tout près de la mer de Beaufort. La caravane y sera le 31 janvier.

Notre collègue d’Auto123.com, Mathieu St-Pierre, prendra part à cette expédition à compter de ce samedi 30 janvier. Il partagera avec nous la progression de son aventure avec des rapports quotidiens.

Plus près de nous... dans le Sud !
Les efforts déployés pour abattre les mythes entourant l’utilisation hivernale de la smart ne sont pas réservés qu’au grand nord canadien. Plus près de nous, à Mirabel, au nord de Montréal, quelques centaines de consommateurs ont pris part, du 23 au 26 janvier derniers, à des séances d’essais au complexe de sports motorisés ICAR. L’objectif premier visait à faire découvrir les qualités dynamiques et le côté sécuritaire de la petite voiture dans la neige et même le verglas !

«Il y avait des propriétaires de Mercedes-Benz, des modèles des classes B, C et E, des propriétaires de smart anciennes et nouvelles, des acheteurs potentiels et aussi des curieux qui voulaient simplement en apprendre davantage sur cette petite voiture », nous a expliqué Patrick Ah-Yu, un responsable de l’Académie de conduite Mercedes-Benz, qui avait organisé l’événement.

Un événement consacré exclusivement à la smart et qui n’a pas son pareil ailleurs au pays, ce n’est pas si surprenant. Après tout, les Québécois sont particulièrement friands de fortwo. En 2009, 31% des smart vendues au Canada l’ont été dans cette province.

Démonstration sur un circuit fermé
Sur un circuit sinueux enneigé bordé de cônes, les participants accompagnés de pilotes expérimentés conduisaient une smart pour faire l’essai de son système antidérapage (ESP). « Naturellement, l’expédition d’Inuvik parle d’elle-même et démontrera sans conteste qu’une smart convient même à une conduite très exigeante sur des routes enneigées. Mais pour le grand public, le parcours tracé à ICAR mettait tout de même en valeur l’efficacité de l’ESP, avec des conditions plus proches de celles que vivent ces gens dans leur quotidien, y compris le verglas qui nous a surpris le troisième jour de notre événement », rappelle M. Ah-Yu.

Pour Michel Cuerrier, cet événement permettait de constater les qualités dynamiques de la smart en conditions hivernales.