Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La turbocompression : performances ergonomiques pour la Cruze Ecotec

La turbocompression : performances ergonomiques pour la Cruze Ecotec

Par ,

Tel que rapporté par General Motors

Grâce aux performances sur demande du turbocompresseur de la Chevrolet Cruze 2011, on croirait que deux moteurs animent le même véhicule, l’un économique, l’autre puissant.

Photo: General Motors

La taille convenable du turbocompresseur permet au petit moteur de 1,4 litre de consommer moins d’essence en conditions de conduite détendues, car la puissance turbo supplémentaire, normalement associée aux moteurs plus imposants, est tenue en réserve.

Le turbocompresseur rehausse les performances du véhicule en augmentant le volume d’air envoyé au moteur. Il envoie ainsi de l’air comprimé dans les cylindres, leur permettant de brûler une quantité de mélange air-carburant généralement associée aux plus grosses cylindrées, améliorant ainsi les accélérations.

Le turbocompresseur de la Cruze est lubrifié par de l’huile moteur et est refroidi à l’air, ce qui en assure une grande durabilité et fiabilité. L’air comprimé est refroidi par un dispositif intermédiaire avant de pénétrer dans le moteur. La température de l’air d’admission est ainsi abaissée, améliorant l’efficacité de la charge d’air comprimé et de la combustion. Par ailleurs, le turbocompresseur ne nécessite aucun entretien particulier.

Le moteur Ecotec turbo de 1,4 litre est offert de série sur les modèles Eco, LT et LTZ, et il permet à la Cruze Eco d’afficher une puissance nominale estimée de 138 ch, un couple de 148 pi-lb et une cote de consommation de 5,9 L/100 km (avec la boîte manuelle à six rapports de série), vraisemblablement meilleure du segment des véhicules compacts.

Photo: Chevrolet