Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La voiture-Internet ne verra pas le jour!

La voiture-Internet ne verra pas le jour!

Par ,

La voiture-Internet ne verra pas le jour!

Il y a maintenant trois ans, on nous promettait la venue imminente de la voiture-Internet. Même s'il ne s'agit que de 36 petits mois, il semble qu'un siècle se soit écoulé, tellement le discours des fabricants d'automobiles a changé depuis. À cette époque reculée, la une des journaux financiers était yeux. Pour plaire à Wall Street et tenter de maintenir la valeur de leurs actions, les constructeurs d'automobiles se sont impliqués dans ce milieu, soit en procédant à des acquisitions ou à des alliances, soit en démarrant des divisions dédiées à ce nouveau marché potentiel. Ils ont également créé des prototypes intégrant le plus de technologie Internet possible, question l'Internet.

À son bord, le conducteur pouvait envoyer des courriels et en recevoir, il pouvait également naviguer sur le Web en utilisant l'astucieuse planche de bord qui affichait le contenu Internet par rétroprojection. Aujourd'hui, quand on évoque ce concept à J. Mays, le flamboyant directeur du Design de Ford, il avoue candidement qu'il s'agit pour lui d'un " souvenir pénible " et constamment monopolisée par des histoires fantastiques de compagnies de la soi-disant " nouvelle économie " qui quintuplaient leur valeur boursière en une semaine, et cela, avant d'avoir fait le moindre profit et sans avoir le moindre actif tangible. Le mot Internet rendait les spéculateurs frénétiques, et les actions des compagnies de la " vieille économie " perdaient tout intérêt à leurs d'attirer l'attention des médias sur eux.