Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

L'Académie de conduite Mercedes-Benz vous aide à vous améliorer

L'Académie de conduite Mercedes-Benz vous aide à vous améliorer

Par ,

Selon une étude européenne, 80% des accidents seraient évités si les conducteurs et conductrices avaient une seconde de plus pour réagir. Du moins, c’est ce que l’on nous a dit durant la formation d’une demi-journée dont j’ai eu le plaisir d’assister, intitulée « Expérience de conduite ».


Bon, je n’avais pas vraiment besoin de participer à cet événement, ayant déjà assisté à plusieurs formations similaires par le passé. Mais j’ai bien réalisé que tout le monde a besoin d’un rappel de temps à autre, et à quel point il est facile de négliger certaines techniques de conduite durant nos trajets quotidiens.

Durant le programme Expérience de conduite, les instructeurs expliquent comment retrancher une seconde à notre temps de réaction et devenir des conducteurs plus alertes. Un deuxième programme s’intitule « Maîtrise des performances » et se déroule sur une piste durant une journée complète, mais on doit avoir complété le premier avant de passer au second.

Un peu de théorie est de mise avant de se glisser derrière le volant. Les participants apprennent comment adapter une bonne position de conduite, une qui nous permet de réagir plus rapidement aux manœuvres d’urgence. Les instructeurs montrent également comment bien régler les rétroviseurs afin de diminuer les angles morts.

La vision et les techniques de freinage ont également été abordées pour bien compléter les exercices pratiques, qui simulent ce qui pourrait arriver sur la route.

Et enfin, le moment tant attendu : prendre le volant d’une douzaine de véhicules Mercedes-Benz. Et la sélection est assez intéressante, incluant les B200 Turbo, C300, C350 4MATIC, ML320 BlueTEC, E350 4MATIC, SLK350, GLK350 et—sans farce—un trio de bolides AMG : C63, CLS63 et SLK55. On peut tous les essayer, et chaque participant conduit son propre véhicule.

Effectuant fréquemment des essais d’accélération et de freinage, je me concentrais davantage à observer comment les autres se débrouillaient. Pour simuler une situation de freinage en panique, les instructeurs nous demandent de garder une vitesse constante sans relâcher l’accélérateur, et de sauter sur les freins lorsqu’on atteint une série de cônes.

Un peu de pratique a été nécessaire pour la plupart des participants, mais après quelques descentes, tout le monde a bien réussi le test. Un autre défi était de freiner en courbe pour ressentir l’équilibre des véhicules et garder les yeux sur l’obstacle devant, et les participants ont répondu admirablement.