Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

L'Agenda Vert 2007 (1re partie)

L'Agenda Vert 2007 (1re partie)

Par ,

Le chef de la direction de Ford Canada, Bill Osborne.
Ce n'est pas une mince tâche que de réunir dans une même pièce les dirigeants de six grands constructeurs automobiles, mais c'est pourtant ce qui s'est produit cette année lors de l'événement Green Agenda 2007. Le Globe and Mail s'est chargé de l'organisation et de la promotion via son journal.

Les bonzes de l'industrie automobile nord-américaine ont discuté de leur «plan vert» respectif et des défis que leur compagnie devra surmonter. Le tout s'est déroulé au Design Exchange Centre, situé au coin des rues King et Bay dans le centre-ville de Toronto.

Le chef de la direction de Ford Canada, Bill Osborne, a brisé la glace. Rappelons que Ford a été le premier manufacturier à combiner les deux segments populaires que sont les VUS et les véhicules hybrides en créant l'Escape Hybride. M. Osborne a déclaré que cette machine «se vend aussi rapidement que nous arrivons à la produire». Mais les efforts de Ford vont bien au-delà de ce seul modèle.

«Il n'y a pas une technologie unique qui s'impose comme la solution miracle, a-t-il ajouté. C'est pourquoi nous explorons diverses avenues. Les moteurs diesel propres et les systèmes à l'hydrogène sont fort prometteurs. D'ailleurs, nous prendrons bientôt une décision concernant l'hydrogène. Il est certain que notre principale préoccupation touche le réapprovisionnement et le stockage de ce combustible. Nous avons également mis au point une nouvelle camionnette Super Duty à moteur diesel propre et nous élargirons prochainement notre gamme de véhicules éco-énergétiques en lançant les Ford Edge Hybride et Lincoln MKX Hybride, tous deux assemblés à Oakville, en Ontario.»

M. Osborne a aussi parlé d'une éventuelle sous-compacte pour le marché canadien, vraisemblablement basée sur la plate-forme de la Mazda2. Cette voiture représenterait une alternative très alléchante en raison de sa faible consommation et de son prix nettement inférieur à ceux des hybrides.

Parmi les défis et les enjeux soulevés lors de la réunion, la participation du gouvernement a été ardemment discutée. «Le gouvernement devrait avoir des politiques qui rendent les technologies vertes plus abordables, a expliqué le patron de Ford Canada. Les petites familles et les entreprises ne devraient pas être pénalisées si elles désirent faire leur part pour protéger l'environnement. En outre, c'est très difficile pour nous de planifier des produits dans un cadre réglementaire imprécis et inconstant. L'industrie ne peut porter seule le fardeau de ces nouvelles technologies.»

Stephen Beatty, directeur gestionnaire principal de Toyota Canada, était bien d'accord. Il a suggéré qu'un standard national en matière de carburants serait bénéfique pour tout le monde. «Si nous arrivons à réglementer les carburants propres, nous améliorerons le parc automobile au grand complet. Mais ça reste un gros défi», a-t-il dit.

M. Beatty croit que la prochaine élection sera une excellente opportunité de forcer la main des partis à Ottawa pour que des mesures concrètes et efficaces soient adoptées. Le récent programme écoAUTO est un bon exemple d'actions gouvernementales qui portent fruit -- surtout pour Toyota. Ce programme permet aux acheteurs de véhicules éco-énergétiques (incluant les hybrides) d'obtenir des rabais allant jusqu'à 2000 $.

Toyota est le chef de file mondial dans le domaine de l'hybride et M. Beatty a tenu à expliquer une partie de ce succès: «Il y a 10 ans, nous ne cherchions pas à réaliser des progrès révolutionnaires; nous voulions seulement nous concentrer à améliorer des petits aspects sur une base régulière.»

Rappelez-vous: en 1997, presque tout le monde riait de la Prius. Aujourd'hui, Toyota vend plus de véhicules hybrides que n'importe qui. Son plus grand rival, Honda, a même annoncé récemment qu'il abandonnait la production de sa Accord Hybrid, qui fait pâle figure aux côtés de la toute nouvelle Toyota Camry Hybrid. Cette dernière «affiche un prix qui est dans la moyenne de la catégorie en plus d'offrir une performance supérieure, des émissions réduites ainsi qu'un équipement haut de gamme», souligne M. Beatty.