Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

L'Alco-Tube approuvé par la FDA

L'Alco-Tube approuvé par la FDA

Par ,

La compagnie québécoise Alcotest Québec Inc., vient de franchir une nouvelle étape en obtenant l’approbation de la Food and Drug Administration américaine pour son test du taux d’alcoolémie, Alco-Tube Plus, déjà disponible sur le marché canadien depuis quelques années. Cette décision permet donc à l’entreprise canadienne de tenter une percée sur le marché américain.


Il a fallu plus de 10 mois d’études et d’analyses sur la fiabilité et l’efficacité de l’Alco-Tube Plus avant d’obtenir l’accréditation. Cet alcootest permet aux consommateurs de savoir rapidement s’ils dépassent la limite légale d’alcool. Certifié également selon les normes ISO 9001, le produit d’Alcotest Québec Inc. est composé d’un sel chimique qui devient vert lorsque le taux d’alcool dépasse le taux d’alcoolémie toléré, soit 0.08 mg / 100 ml de sang.

Concrètement, il s’agit simplement d’un petit tube de verre portable. Pour l’utiliser, une simple pression des deux bouts, et le consommateur n’a qu’à souffler. Si le sel devient vert, il excède la limite permise par la loi pour prendre le volant.

On estime que plus de 1 000 000 d’alcootests seront écoulés sur le marché américain d’ici 2010. Pour la PME lavalloise, c’est sans aucun doute une excellente nouvelle. « Nous avons été approuvés par la FDA grâce à l’efficacité de notre produit et sa très grande précision. On le considère aujourd’hui comme l’alcootest chimique le plus précis au monde. Nous avons mis tous nos efforts afin de concevoir un produit simple et fiable » a précisé le directeur général de l’entreprise Stéphane Maurais.

Fondée en 1988, ALCOTEST QUÉBEC Inc. est une pionnière en matière de produits de tests d’alcoolémie. En plus d’Alco-Tube Plus, Alcotest Québec Inc. commercialise des alcootests commerciaux de grand format destinés aux lieux publics tels que les bars, restaurants, hôtels et discothèques et le AQ 08, un dispositif de mesure du taux d’alcool électronique personnel.



photo:Matthieu Lambert