Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le déménagement de la Californie au Tennessee permettra à Nissan de réduire son personnel

Le déménagement de la Californie au Tennessee permettra à Nissan de réduire son personnel

Six cols blancs sur dix démissionneraient au lieu de déménager Par ,

Six cols blancs sur dix démissionneraient au lieu de déménager

Nissan d'Amérique du Nord change de visage, d'image et de siège social. (Photo: Nissan Canada)
Alors que plusieurs constructeurs automobiles se creusent les méninges pour réduire leur nombre de cadres, la décision de Nissan de déménager son siège social américain de la Californie au Tennessee lui facilitera grandement la tâche.

Présentement, environ 1300 employés aux ventes et au marketing remplissent ses bureaux californiens. Quelque 750 d'entre eux ont déjà signifié leurs intentions à la compagnie.

Il va sans dire qu'une restructuration des ressources humaines sera nécessaire, mais Nissan cherchera probablement à continuer de réduire ses dépenses. D'ailleurs, le déménagement vise à intégrer son quartier général avec ses installations de production nord-américaines. La réorganisation s'effectuera en tirant un gros trait sur la Californie.

«Il y a des gens qu'on aurait aimé voir nous suivre, mais c'est impossible. Au moins, nous savons à quoi nous en tenir et nous pourrons gérer en conséquence», affirme le vice-président du conseil d'administration, Jim Morton Jr, l'un des principaux architectes du transfert à Nashville.

De nouveaux modèles, comme la sous-compacte Versa, exigent d'excellents responsables du marketing afin de bien s'implanter dans le marché. (Photo: Nissan Canada)
Certains dirigeants d'impact ont opté pour le statut quo. Jack Collins, le vice-président de la planification de produits, et Jed Connelly, le vice-président des ventes et du marketing qui a largement contribué à la récente croissance de Nissan en Amérique du Nord, ne feront pas le trajet jusqu'à Nashville. Au dire de Morton, Nissan a déjà amorcé des démarches pour trouver des remplaçants.

Il est intéressant de noter que les nouvelles recrues ne proviendront pas toutes du Tennessee, ce qui était pourtant l'objectif initial des représentants de l'État. Nissan a plutôt puisé du côté de Détroit, où la
Il y a longtemps que Nissan n'a pas offert une toute nouvelle voiture compacte. (Photo: Nissan Canada)
masse ouvrière automobile a été décimée au cours des derniers mois - et qui le sera encore à court terme.

Mais Détroit n'est pas le seul foyer de recrutement. Nissan regarde aussi du côté de 10 autres marchés d'importance qui comptent un bassin de travailleurs expérimentés, tels que Atlanta, en Géorgie, et Louisville, au Kentucky. Les postes à combler sont au nombre de 200 et il paraît que plus de 27 000 c.v. ont été acheminés à Nissan.