Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le premier hybride... qui se paie tout seul ?

Le premier hybride... qui se paie tout seul ?

Par ,

En janvier dernier, AFS Trinity Power Corporation a lancé ce qu'elle appelle « La voiture de l'avenir ». Il s'agit d'un VUS hybride extrême qui affiche l'appellation XH-150. Ce véhicule comporte une mécanique hybride composée d'un moteur à combustion interne et d'un moteur électrique dont la puissance combinée fait 370 chevaux. Le moteur électrique seul développe 200 chevaux et permet au XH-150 de rouler à 140 km/h sur une distance de 65 kilomètres sans consommer une seule goutte de carburant. En mode hybride, le XH-150 peut accélérer de 0 à 100 km/h en 6,9 secondes à peine.

Le VUS hybride XH-150.

Une faible consommation de carburant
AFS Trinity Power Corporation a mené des tests de consommation au Michelin Laurens Proving Ground, en Caroline du Sud. Ces tests sont passablement concluants. La méthode utilisée pour effectuer les calculs est basée sur une utilisation combinée ville et route totalisant 65 kilomètres par jour, une distance parcourue du lundi au samedi inclusivement par quelque 78 % des Américains. Durant ces six jours de semaine, l'utilisateur du XH-150 ne consommerait pas du tout de carburant. Pour ce qui est de la consommation du dimanche, on estime la distance parcourue en moyenne à 160 kilomètres, et c'est là que l'utilisateur consommera du carburant. Comme c'est le cas des jours de semaine, les premiers 65 kilomètres seront parcourus sur l'électricité, mais les 95 kilomètres suivants, effectués sur le moteur à combustion dont la consommation se chiffre à 9,5 litres aux 100 kilomètres, coûteront quelque 11 $ en carburant.

Un véhicule enfichable
Quand l'utilisateur reviendra chez lui après sa journée de travail et qu'il aura parcouru 65 kilomètres, il n'aura qu'à brancher pour la nuit la fiche électrique de son XH-150 dans une prise ordinaire de 120 volts. Pour ce qui est du coût de l'énergie électrique nécessaire pour recharger les piles au lithium-ion, disons que AFS Trinity s'est basée sur les tarifs hors pointe de PG & E qui sont de 6 ¢/kWh, ce qui se compare sensiblement aux tarifs domestiques d'Hydro-Québec. Ainsi, la consommation d'électricité pour l'utilisation du véhicule se chiffrerait à environ 8 $ par semaine, soit un peu plus de 1 $ par jour. Si l'on ajoute à ces 8 $ la consommation hebdomadaire de carburant de 11 $, on obtient une facture énergétique totale de 19 $. Le même véhicule fonctionnant au carburant ordinaire en coûterait facilement une soixantaine de dollars.

Rentabilité sur dix ans
Au prix actuel du carburant et du kilowattheure et sur la base de 28 000 kilomètres parcourus par année, il serait possible de faire près de 40 000 $ d'économie en énergie sur une période de dix ans. Voilà qui est intéressant et pourquoi on l'appelle le premier hybride qui se paie tout seul.

Même si le véhicule roule déjà sur les routes américaines, AFS Trinity Power compte le commercialiser d'ici deux ou trois ans, soit à peu près en même temps que la Chevrolet Volt de General Motors. De plus, les consommateurs américains pourront voir le véhicule, qui sera présent dans le district de Columbia à l'occasion du Jour de la Terre le 20 avril prochain.


photo:AFS Trinity Power Corporation