Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le président de Ford du Canada discute de la nouvelle Fiesta

Le président de Ford du Canada discute de la nouvelle Fiesta

Par ,

La nouvelle et sensationnelle Ford Fiesta bientôt en Amérique

Il n'est pas aussi grand que ce à quoi je m'attendais, mais l'énergie et l'enthousiasme qu'il dégage compensent plus qu'amplement. Je parle de Barry Engle, le nouveau président et chef de la direction du Ford du Canada Limitée depuis le 1er février 2008.

Même s'il ne fait que débarquer au pays, il ne faut pas croire que cet homme manque d'expérience. Après tout, il a occupé des fonctions très importantes dans différents pays depuis qu'il s'est joint à Ford en 1992. Il était plus récemment président de Ford Mercosul, une entité qui englobe le Brésil, l'Argentine, le Paraguay, l'Uruguay, le Chili, la Bolivie et le Pérou.

Barry Engle, président et chef de la direction de Ford du Canada.

J'ai eu l'occasion de m'entretenir seul à seul avec lui, entre autres au sujet de la décision de Ford de commercialiser la sous-compacte Fiesta de nouvelle génération en Amérique du Nord, et ce, à partir de 2010. Cette mignonne Européenne est dérivée du prototype Verve, dévoilé à Détroit en janvier dernier.

La passion de M. Engle pour les petites voitures est éloquente. Il a d'abord reconnu qu'il était temps pour Ford de faire sentir sa présence dans un segment de marché où les nouveautés sont excitantes et très concurrentielles. «Une chose est sûre: avec son style dramatique et saillant, la Verve est la définition même de l'excitation», a-t-il affirmé, tout en m'assurant que son cachet visuel sera transposé sur la nouvelle Fiesta, y compris ses vitres latérales dépourvues de montants centraux.

Il est regrettable toutefois que Ford abandonne le nom Verve au profit d'une appellation plus traditionnelle, aussi reconnue soit-elle. À mon avis, «Fiesta» manque un peu de sex appeal. Malgré le succès indéniable de la voiture en Europe, je crois que les consommateurs nord-américains seront peu inspirés par ce nom.

Mais il est certain que cette Ford fera tourner les têtes. J'applaudis le constructeur pour avoir fait preuve d'audace en matière de design. Autant le hatchback 3 portes que la berline 4 portes m'apparaissent plus huppés et plus artistiques que n'importe quelle rivale dans la catégorie.

M. Engle ajoute: «Nos croyons que le grand public mérite une voiture qui a fière allure, peu importe son prix.» Puis, en donnant comme exemples le populaire Ford Edge et le tout prochain Ford Flex, il enchaîne: «Ces deux véhicules créent une forte impression et, même si elle est plus petite, une voiture comme la Fiesta devrait pouvoir en faire de même.»

L'ajout de la Fiesta à la gamme nord-américaine ne menace aucunement la Focus ou tout autre produit Ford. Elle se positionnera en dessous de la première et deviendra donc le nouveau modèle d'entrée de gamme. Trois moteurs seront vraisemblablement offerts, le plus puissant développant environ 113 chevaux. Il est même possible qu'une version diesel fasse son apparition -- c'est à souhaiter.

Avec la hausse du prix de l'essence qui pèse de plus en plus lourd sur le budget, les petites voitures abordables et éco-énergétiques sont vouées à un brillant avenir. «Ce sont de tels produits qui intéressent le plus les consommateurs. Notre clientèle est très excitée, au moins autant que nous», a conclut M. Engle.

Avec son look cool qui n'a pas d'égal dans la catégorie, la Verve... euh, Fiesta deviendra une nouveauté sensationnelle.
photo:Rob Rothwell