Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le test ultime pour Danica Patrick

Par ,

S’il y a un fait indéniable que l’on ne peut nier, c’est bien que la présence de Danica Patrick en série IndyCar a été probablement le seul élément positif qui a permis à cette série, en piètre santé disons-le, de demeurer dans l’œil des médias nord-américains, voire mondiaux.

Si on parle de Michael Schumacher et de Fernando Alonso, on pense à Formule 1. Si l’on pense à Michael Phelps, on pense natation. Tiger Woods, au golf (mauvaises langues abstenez-vous !), Roger Federer, au tennis et Valentino Rossi à la moto….

Toutefois, moi quand je songe à Danica Patrick, je ne peux m’empêcher de penser d’abord à bikinis et toutes ces photos croustillantes que les médias, même les plus sérieux du milieu, publient d’elle à chaque année et auxquelles la principale intéressée se prête volontiers.

Avec une seule victoire en 81 départs, dont deux saisons dans l’une des meilleures équipes du plateau, il est impossible de reconnaître, au contraire des athlètes mentionnés ci-haut, qu’elle a dominé son sport de façon outrageuse.

Ce sentiment trouve de plus en plus d’écho auprès des amateurs qui ne se cachent plus pour affirmer, sur tous les forums qui s’offrent à eux, que la couverture qu’obtient Danica est franchement disproportionnée par rapport à son talent.

N’en déplaise à ses détracteurs, elle aura au moins eu le mérite de faire sa place dans un milieu particulièrement compétitif et, on ne lui reprochera tout de même pas d’avoir une personnalité forte et dominante ce qui, admettons-le, fait cruellement défaut à la plupart de ses collègues masculins.

L’arrivée prévue -- et disons-le, espérée! -- de Simona De Silvestro en IndyCar pourrait bien changer la donne. Plusieurs la voient comme étant « la » femme la plus douée à éventuellement faire le saut en IRL.

En 2009, De Silvestro a dominé pratiquement toute la saison de Formule Atlantique. Je vous l’accorde, cette série n’est plus que l’ombre d’elle-même, mais avouons qu’à défaut d’une grille de départ bien remplie, Simona a souvent battu des pilotes au talent indéniable tels les Hildebrand, Summerton, Edwards et Bomarito pour ne nommer que ceux-là.

Invitée par l’écurie HVM Racing à effectuer des essais au volant d’une Dallara-Honda d’IndyCar au mois de décembre, Simona a littéralement jeté tout le monde par terre par sa rapidité, son doigté et la précision de ses informations techniques.

Après seulement trois tours de piste, elle faisait déjà des chronos équivalents, voire meilleurs, que ceux qu’avaient enregistrés quelques jours auparavant les Graham Rahal, Hideki Mutoh et EJ Viso !

La venue de la jeune Suisse serait un réel atout pour le sport, car non seulement Danica Patrick trouvera une véritable rivale en piste -- désolé pour les nombreux fans de Milka Duno ! -- mais, ultimement, la performance sportive pourrait redevenir la mesure à partir de laquelle on jugera les athlètes féminines et non plus à la petitesse du maillot de bain qu’elles porteront….