Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le tuning et les courses de rue vont-ils toujours nécessairement de pair?

Le tuning et les courses de rue vont-ils toujours nécessairement de pair?

Par ,

Les courses de rue ont mauvaise presse ces temps-ci et la police fait tout pour contrer le phénomène. Le message est clair: c'est interdit.
(Photo: Justin Pritchard)
N'empêche que la frontière entre l'univers du tuning de voitures et celui des courses de rue est mince, voire floue.

Pour bien des gens, les jeunes de 18 à 25 ans qui modifient leur voiture compacte se lancent tous des défis de vitesse et d'accélération sur les routes publiques. Pendant un certain temps, on aurait presque dit que les courses de rue étaient perçues comme un danger public au même titre que le fait de fumer ou de conduire en état d'ébriété. C'était le sujet chaud de l'été, d'autant plus que plusieurs jeux vidéos et films reliés à ce «sport» ont été lancés.

Mais est-ce que toutes les personnes qui modifient leur voiture participent à des courses illégales dans les rues? Bien sûr que non. Pour la majorité (moi inclus), le tuning et la modification représentent un loisir, une passion et rien de plus.

Mais en raison de l'attention exagérée des médias et de leur tendance à généraliser d'après quelques mauvais exemples, le public croit que tous
(Photo: Justin Pritchard)
les propriétaires de coupés à profil surbaissé et aux multiples ajouts esthétiques font partie d'une culture underground où le danger est roi. Dès que vous conduisez un bolide compact à l'allure sport, vous allez être surveillé. Les policiers ne peuvent garder un oeil sur tout le monde, ce qui explique qu'ils s'attardent aux conducteurs dont la voiture a l'air «agressive».

Je le sais, car je corresponds moi-même à la description d'un adepte de courses de rue: je suis un jeune homme dans la vingtaine au volant d'une voiture compacte importée et modifiée.

Même avec un budget relativement restreint, une voiture pratique et économique peut devenir une machine de performance qui reflète le style de son propriétaire. Les pièces de modification sont nombreuses sur le marché, quel que soit le constructeur ou le modèle - les plus populaires sont Honda (Civic), GM (Cavalier, Sunfire) et Dodge (Neon). Ce ne sont pas toutes les pièces qui sont légales et, par surcroît, ce ne sont pas toutes les pièces qui améliorent la performance. Donc, en plus de respecter la loi, il faut bien comprendre l'impact - bon ou mauvais - des modifications que l'on souhaite effectuer.

(Photo: Justin Pritchard)
Certaines des modifications les plus fréquentes sont énumérées plus bas. Si vous prévoyez transformer votre voiture ou votre camionnette ou encore si vous vous inquiétez des contraventions possibles, je vous recommande de lire la suite de cet article. L'information est basée sur le code de la sécurité routière de l'Ontario, qui est très similaire à celui en vigueur au Québec. Au-delà des quelques lignes directrices, il y a plusieurs points précis qui exigent une étude approfondie. Si vous avez des doutes, consultez le bureau de police le plus près de chez vous ou lisez les documents disponibles à l'hôtel de ville.

Échappement:
Nous avons tous déjà vu et entendu des voitures dotées de silencieux chromés dont l'embout est assez gros pour pouvoir y insérer son bras. Beaucoup d'adaptes de tuning installent ce genre d'équipement en respectant le moins de contraintes possible. En plus d'être potentiellement néfaste pour la performance de votre voiture, un système à libre écoulement est plus bruyant; donc, si vous avez un échappement linéaire ou un silencieux inapproprié, vous recevrez une amende. En outre, personne ne veut être réveillé à 2:00 du matin par le son de votre échappement.