Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

L'effet du véhicule de prestige

L'effet du véhicule de prestige

Par ,

Il n’y a pas de doute : votre statut sur la route évolue à mesure que le prix de votre voiture grimpe. Si ce n’était pas le cas, pourquoi quelqu’un comme le rappeur Birdman achèterait-il une Maybach Exelero… outre l’évidence? Les passants établissent immédiatement des préjugés sur vous, votre vie, votre personnalité et même votre prouesse au lit d’après l’emblème ornant votre capot. Et se trompent-ils vraiment?

Maybach Exelero (Photo: Maybach)

Pensez-y un instant. Est-ce que quelqu’un aurait tort de supposer que le conducteur d’une Porsche Panamera Turbo dispose d’une grosse cabane dans un quartier huppé, d’un fonds fiduciaire pour ses enfants et d’un abonnement au club de golf? Probablement pas. Or, en tant que propriétaire d’une Porsche Panamera Turbo, voudriez-vous vraiment que quelqu’un arrive à de telles conclusions uniquement en regardant la voiture que vous conduisez?

Les gens oublient souvent qu’une voiture, c’est comme un énorme accessoire de mode. Je reviens toujours à cet argument, quand j’essaie de rappeler aux conducteurs que leur véhicule se veut une véritable extension de leur personne. Comme les vêtements que l’on porte, les voitures nous décrivent en tant qu’individu… qu’on le veuille ou non. Ainsi, quand on conduit un véhicule associé à une certaine étiquette, de la même façon qu’un ensemble Ed Hardy ou une paire de Converse, on se fait juger par son entourage.

Et même si je conduis un modèle différent chaque semaine, je ne suis pas à l’abri de ces jugements pour autant. J’ai moi-même senti l’effet du véhicule de prestige. Alors qu’il est d’ordinaire très agréable (regards admirateurs, signes de la main, approbation générale), des fois l’expérience s’avère négative, l’attitude condescendante. Ce n’est pas tout le monde qui aime voir une blonde conduire une Porsche 911 Turbo drapée de cuir écarlate. Et je comprends.

On vit dans une société de bien nantis et de non nantis, et quand il s’agit des voitures que l’on conduit, l’écart devient encore plus important. Une voiture reste une façon incroyable de communiquer son succès… comme en témoigne Birdman. Qu’il puisse se permettre une Exelero à 8 millions n’est pas la question : c’est lui qui la conduit, et non vous. La voiture en dit long sur lui comme personne et son train de vie en général, et elle influence directement la façon dont les autres l’abordent sur la route.

Porsche Panamera Turbo 2010 (Photo: Matthieu Lambert-Philippe Champoux/Auto123.com)