Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les autos tamponneuses

Les autos tamponneuses

Par ,

Cette semaine, je reviens encore une fois sur la course NASCAR de la série Nationwide qui a été présentée sur le circuit Gilles-Villeneuve à Montréal l'autre week-end devant une belle foule.

Il faut avouer que le succès de cette épreuve de course automobile reste un mystère. Comment se fait-il qu'il n'y a à peu près personne dans les gradins lors des autres courses de la série Nationwide, alors qu'on en compte à peu près 60 000 ici à Montréal?

D'accord, les organisateurs s'arrangent pour que plusieurs pilotes locaux soient de l'action. Mais cela n'explique toutefois pas l'enthousiasme généralisé.

NASCAR
Danica Patrick pointe son doigt à Regan Smith après un incident sur ​​le Bristol Motor Speedway. (Photo: Getty Images pour NASCAR)

Il est vrai que des gens viennent voir ce qu'ils appellent de « la vraie course automobile », car les acteurs du NASCAR n'hésitent pas à se donner des coups de parechoc et des poussettes à qui mieux mieux.

Pour ces amateurs, les courses de F1 ou de monoplaces en général ne sont pas du vrai sport, car les pilotes évitent les touchettes, qui, souvent, se terminent mal.

Mais pas en NASCAR avec des voitures monstrueuses qui pèsent plus de 3500 livres.

Par contre, certaines personnes s'élèvent contre la piètre qualité du spectacle offert et contre l'agressivité de plusieurs pilotes. Quand Jacques Villeneuve a proprement poussé son grand rival, Alexandre Tagliani, en tête-à-queue dans le virage Senna, on a entendu les gens crier de joie. « Ça, c'est de la course! »

Selon moi, non. Je désapprouve un tel comportement en piste. Un excellent pilote canadien, qui a remporté plusieurs titres au cours de sa carrière, a fait part de son dédain sur sa page Facebook. « C'est trop facile de doubler quelqu'un en le poussant au freinage. Où est le pilotage là-dedans ? Pas besoin de talent ; il suffit de taper dans les autres pour passer ». Il n'a pas tort.

C'est peut-être même pire, car ce type de conduite rappelle la rage au volant sur les routes publiques. Vous êtes frustré? Eh bien faites un sale coup au responsable, comme en NASCAR! Car en NASCAR, il n'y pas, ou très, très peu de pénalités imposées pour « conduite dangereuse ». La politique de NASCAR est de laisser les pilotes régler leurs comptes entre eux, sans interférer.

Lors de la dernière course tenue sur le petit ovale de Bristol, Tony Stewart, hyper en colère, s'est encore illustré en jetant de toutes ses forces son casque sur la voiture de Matt Kenseth! Après la course, Stewart a déclaré : « Ça pourrait encore arriver. J'ai encore beaucoup de casques et il reste encore beaucoup de courses ».

Trouvez-vous qu'un tel comportement doive être autorisé en NASCAR, un sport qualifié « d'activité familiale » par ses dirigeants?

Danica Patrick pointe avec rage vers la voiture de Regan Smith après un accrochage survenu à Briston. (Photo : John Harrelson/Getty Images for NASCAR)


Danica Patrick wags her finger at Regan Smith after an incident at Bristol Motor Speedway. (Photo : John Harrelson/Getty Images for NASCAR)