Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les berlines compactes obtiennent de mauvais résultats lors des tests de collision latérale

Les berlines compactes obtiennent de mauvais résultats lors des tests de collision latérale

Les Cobalt et Corolla sont jugées adéquates; la Dodge SX 2.0 est la pire. Par ,

La berline compacte est le type de véhicule le plus populaire au Canada, alors il est dans le plus grand intérêt des consommateurs ici d'apprendre qu'aucun des modèles de ce type à l'essai n'a obtenu de bons résultats lors de récents tests de collision latérale.

Effectivement, la plupart des petites voitures se sont méritées la cote de « pauvre » dans les tests de collision latérale organisés par le IIHS (Insurance Institute for Highway Safety), une agence de tests de l'industrie des assurances aux Etats-Unis. Aucune des voitures s'est classée « bonne » dans les essais, qui impliquaient de frapper une barrière de la forme d'un VUS, qui a plus ou moins le poids d'une CR-V (1 500 kg), sur le côté des véhicules à 50 km/h.

Peu importe les résultats ici, les lois de la physique dictent que les types de blessure seront plus graves pour les gens dans les berlines compactes si le véhicule qui les frappe dépasse les 1 500 kg. En autres termes, plus le véhicule qui entre en collision sur le côté des voitures compactes est pesant, pire seront les blessures.

Seules les Chevrolet Cobalt et Toyota Corolla équipées des coussins latéraux optionnels avec une protection pour la tête ont offert une performance assez adéquate pour mériter la deuxième plus haute note de l'Institut, une mention « acceptable. » Sans les coussins en option, la Cobalt et la Corolla sont tous deux classées comme « pauvres » en protection d'impact latéral.

« En prenant compte des résultats de collision latérale, » dit Adrian Lund, directeur d'exploitation du IIHS, « La Cobalt et la Corolla équipées des coussins latéraux optionnels sont maintenant les petites voitures les mieux cotées hors tout dans le classement de la capacité de résistance aux collisions de l'Institut. »

12 autres petites voitures ont aussi mérité la mention de pauvreté--Dodge Neon (la SX 2.0 au Canada), Ford Focus, Hyundai Elantra, Kia Spectra, Mazda3, Mitsubishi Lancer, Nissan Sentra, Saturn ION (testée avec et sans coussins), Suzuki Forenza, Suzuki Aerio, et la Volkswagen New Beetle.

Trois autres petites voitures subiront le test d'impact latéral de la IIHS plus tard cette année, dit la IIHS. La Mini Cooper et la Subaru Impreza auront des nouvelles caractéristiques de design ayant l'intention d'améliorer la protection d'impact latéral, et la Honda Civic sera un modèle complètement redessiné.

La Dodge SX 2.0 était le pire dans les tests, a dit Lund, « Cette voiture est un désastre, » étant donné que le test a démontré que le conducteur serait mort et l'éventualité d'une collision véritable.

La Dodge a des problèmes majeurs, en commençant avec sa structure, dit Lund. « La structure est déficiente, et les têtes des deux mannequins ont été touchées par la barrière durant le test de collision. De grandes forces ont été enregistrées sur la tête, le torse, et le bassin du mannequin conducteur. Si cela avait été un vrai conducteur dans un vrai accident, cela aurait probablement été fatal.

Pour les besoins du test, chaque véhicule frappé sur le côté contient deux mannequins instrumentés, des dimensions d'une femme 95 pour cent plus petite que le reste de la population, un positionné dans le siège du conducteur et l'autre sur le siège arrière derrière le conducteur.

L'évaluation du flanc de chaque véhicule est basée sur les mesures des blessures enregistrées sur ces mannequins, une évaluation des contre-mesures de la protection de la tête, et la performance structurelle du véhicule durant l'impact.

Les mesures des blessures enregistrées sur les deux mannequins sont utilisées pour déterminer si le conducteur et passager auraient vraisemblablement été blessés sérieusement à divers endroits du corps. Les mouvements et contacts des têtes des mannequins durant la collision sont également évalués.