Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les Canadiens sont-ils prêts à affronter les routes glissantes ?

Les Canadiens sont-ils prêts à affronter les routes glissantes ?

Par ,

Le sondage de Bridgestone/Firestone cherche à comprendre les causes de la conduite chaotique dès les premiers flocons annonciateurs de l'hiver

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi la moindre rafale de neige annonçant l'hiver incite subitement les conducteurs canadiens à ralentir? Un récent sondage de Bridgestone/Firestone Canada, mené par Maritz: Thompson Lightstone, tente de répondre à cette sempiternelle question. Selon ce sondage, au moins 25 p. cent des conducteurs canadiens craignent que les autres conducteurs ne soient pas prêts pour la conduite en hiver. Ainsi, on leur a demandé comment les Canadiens devraient se préparer pour conduire en hiver. Plusieurs conducteurs ont répondu que c'est en évitant de prendre la route. En fait, 70 p. cent d'entre eux ont affirmé qu'ils évitent de conduire par mauvais temps.

"Pour bien des Canadiens affairés qui ont à prendre la route pendant les longs mois d'hiver, cela ne constitue pas une solution", affirme John Lindo, directeur des relations publiques, pour Bridgestone/Firestone Canada Inc. "Nous consacrons beaucoup de temps à la conception de nos pneus d'hiver Blizzak, et nous avons pensé qu'un sondage nous aiderait à comprendre le comportement et l'attitude uniques des conducteurs canadiens pendant l'hiver."

Autres conclusions du sondage sur la conduite en hiver :

  • Plus de 70 p. cent des conducteurs canadiens pensent qu'ils courent plus de risques de faire un accident l'hiver que l'été. Toutefois, seulement 3 p. cent d'entre eux transportent une trousse d'urgence dans leur véhicule dans cette éventualité;