Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les changements d'huile et les types d'huile

Les changements d'huile et les types d'huile

Par ,

Quand et pourquoi changer l’huile?
Voici la règle d’or : le changement d’huile devrait être fait selon le kilométrage recommandé par le fabricant. Cette fréquence dépend du type d’huile et de la composition du moteur.

Après ces milliers de kilomètres parcourus, l’huile perd ses propriétés lubrifiantes en plus d’avoir accumulé des déchets. Conséquemment, les pièces internes du moteur s’useront prématurément. La haute pression, la chaleur, les vapeurs d’essence et l’humidité auxquelles est constamment confrontée l’huile expliquent sa détérioration.

La grande question : devrait-on utiliser de l’huile synthétique ou minérale?
Chaque moteur fonctionne mieux avec un type d’huile spécifique. La meilleure huile à utiliser pour un moteur donné sera inscrite dans le manuel du propriétaire. Si la voiture est livrée avec de l’huile synthétique, il vaut mieux continuer d’utiliser ce type d’huile. Cette situation est fréquente dans les voitures haut de gamme ou de performance.

L’huile minérale : ses avantages et ses inconvénients
Elle est issue du raffinage de pétrole brut. Elle est composée d’hydrocarbures saturés. Certaines substances qui composent l’huile minérale sont de bonne qualité, d’autres sont plutôt indésirables et réagissent moins bien à la chaleur. Pour diminuer les risques d’oxydation à haute température, il est primordial d’y ajouter des additifs. On en retrouve dans une proportion de 10 à 25%. Son grand avantage demeure son coût.

L’huile synthétique : ses avantages et ses inconvénients
Aussi nommée huile de synthèse, ce produit n’est pas d’origine naturelle mais plutôt fabriqué à partir de carbone et d’hydrogène. Il existe deux types d’huile synthétique : la semi-synthétique et la synthétique.

La semi-synthétique est dérivée de produits pétroliers traités. Sa composition se rapproche de celle d’une huile minérale, mais contient de 10 à 20% d’huile synthétique, ce qui augmente sa qualité. Elle ne résistera pas autant à la chaleur qu’une huile complètement synthétique, mais coûte moins cher.

L’huile synthétique à proprement parler est composée chimiquement, toujours de façon identique. On lui ajoute un certain nombre d’additifs destinés à améliorer ses qualités. Ses avantages sont nombreux. En plus de sa meilleure résistance à la chaleur, sa fluidité à basse température permet de protéger le moteur au démarrage. Grâce à son oxydation plus faible que l’huile minérale et à sa viscosité stable même à haute température, on peut l’utiliser sur une plus longue période avant de devoir la remplacer. Elle protège mieux les composantes du moteur que l’huile minérale, ce qui diminue la friction. Par contre, son prix est environ deux fois plus élevé que l’huile minérale.

Ce qu’il faut savoir
L’huile fait partie intégrante d’un moteur. Elle est partout et se faufile dans tous les petits espaces. La lubrification, le nettoyage, l’amélioration de l’étanchéité et l’évacuation de la chaleur sont parmi les rôles indispensables qu’elle joue.

Il existe différentes viscosités d’huile à moteur et cet aspect aura une certaine influence sur la consommation de carburant et les émissions polluantes.

Le système de classification des huiles comprend deux chiffres sous la forme xWxx. Le premier indique la viscosité à basse température et le deuxième, à haute température (100 °C).

Plus le chiffre est haut, plus l’huile est épaisse. Chaque type de moteur fonctionne avec une huile d’une viscosité spécifique à haute température.

Les saisons influencent également le type d’huile à utiliser. L’hiver, il est préférable d’utiliser une huile dont le premier chiffre est bas, afin d’abaisser la résistance du vilebrequin et surtout de permettre à l’huile d’atteindre toutes les parties du moteur très rapidement.

Changement d'huile