Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les coussins gonflables peuvent causer des blessures aux pieds

Les coussins gonflables peuvent causer des blessures aux pieds

Par ,

L'American College of Foot and Ankle Surgeons (ACFAS) constate une hausse alarmante du nombre de blessures et de traumatismes aux pieds et aux chevilles chez les patients qui ont survécu à un accident de la route depuis 1998, année où les coussins gonflables frontaux sont devenus obligatoires sur tous les nouveaux véhicules.


Selon une étude du gouvernement américain, les conducteurs de véhicules munis de coussins gonflables ont subi plus de 17 600 blessures à leurs extrémités inférieures, et ce, à chaque année. Le tiers de ces blessures touchent précisément les pieds et les chevilles. L'ACFAS rejette donc la faute aux coussins gonflables.

Il se peut que les constructeurs automobiles, lorsqu'ils intègrent ces dispositifs de sécurité à leurs véhicules, soient plus préoccupés par la protection des membres supérieurs des passagers, particulièrement la tête et le thorax.

Bien que les blessures aux pieds et aux chevilles ne menacent pas la vie de ceux qui en souffrent, elles représentent un handicap sérieux et douloureux. Les traitements requièrent souvent des plâtres, voire des opérations pour insérer des plaques et des vis de métal. Puis s'ensuivent des mois ou même des années de thérapie et de réhabilitation physiques.

«Nous décelons des traumatismes que nous n'avions jamais détectés auparavant, affirme le président de l'ACFAS, Dr James L. Thomas. Il y a 10 ans, ces patients auraient succombé à un traumatisme de la tête ou d'autres membres supérieurs. Aujourd'hui, grâce aux ceintures et aux coussins gonflables, ils survivent, mais leurs membres inférieurs en paient le prix.»

Plusieurs compagnies s'empressent donc de concevoir des coussins gonflables qui enveloppent les pieds des passagers lors d'un accident. Il existe aussi des coussins qui protègent les genoux, par exemple.

De son côté, l'ACFAS évalue présentement divers moyens de traiter les patients ayant des blessures aux extrémités inférieures afin de les remettre sur pied (!) plus rapidement.
photo:Volvo