Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les faux catalyseurs

Les faux catalyseurs

Par ,

Les faux catalyseurs

Le tout a commencé de façon anodine. J'avais été invité à rencontrer mon ami André Bélisle qui est président d'un organisme à vocation écologiste très respecté qui se nomme L'AQLPA(Association Québécoise de Lutte contre la Pollution Atmosphérique). Nous nous étions donné rendez-vous pour aller casser la croûte ensemble puisqu'il se trouvait ce jour-là tout près de chez moi dans le cadre d'une tournée québécoise d'inspections du niveau de pollution de véhicules routiers.

Cette tournée, mise sur pied en collaboration avec le gouvernement du Canada, a pour but de donner à tous les automobilistes qui le désirent un portrait précis de l'état du système anti-pollution de leur véhicule. Ce service gratuit se veut un moyen concret d'information et de conscientisation envers les usagers de la route quant aux effets que leur véhicules ont sur l'environnement. Beaucoup de gens ignorent qu'il y a des normes à respecter en matière d'émissions de smog et de gaz à effet de serre et que tous les véhicules sur nos routes sont, en principe, supposés respecter ces normes. Si vous vous demandez ce qui arrive lorsque le véhicule d'une personne qui se porte volontaire échoue ces tests, sachez qu'il n'y a pas de pénalité ou d'amende; simplement des conseils. Car il est important que tout le monde sache qu'un véhicule aux émissions excessives, donc potentiellement très nocives, peut devenir dangereux pour ses occupants, sans compter plus indirectement la population en général. Plusieurs personnes sont ainsi mortes au fil des ans à cause de ces défectuosités qui faisaient en sorte que les émanations de ces véhicules empoisonnaient les gens à l'intérieur du véhicule.

À mon arrivée sur le site je me rendis compte qu'un événement hors de l'ordinaire se déroulait sous mes yeux. Une certaine fébrilité régnait sur le site. André m'expliqua alors ce qui se passait. Un volontaire, par curiosité, avait décidé de passer le test afin de savoir si son automobile était en bon état de marche du point de vue de la pollution et des émissions de gaz à effet de serre ayant fait réparer son système d'échappement moins d'un an plus tôt. Les résultats furent catastrophiques! Alors que son automobile aurait dû être relativement non polluante car il avait payé plus de $200 pour faire installer un nouveau catalyseur, elle émettait une quantité 15 fois supérieure à la norme maximale d'émission d'hydrocarbures!

L'auto, une Nissan Sentra 1992, aurait normalement dû produire au maximum 120 parties par million(ppm) d'hydrocarbures et ,95% de monoxyde de carbone. Or, à 750 tours / minute elle émettait 1800ppm d'hydrocarbures et 9,435% de monoxyde de carbone! C'est-à-dire 15 fois trop d'hydrocarbures et 10 fois trop de monoxyde de carbone...Nous étions devant une véritable machine à polluer.

Lorsque André informa le propriétaire de ces chiffres et des risques que cette auto représentait pour lui et sa famille, il nous révéla qu'il avait acheté et fait installer ce catalyseur neuf sur le conseil du garagiste après que celui-ci lui ait offert de tout simplement percer et vider son vieux modèle pour ne pas avoir à payer.