Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les GES liés au transport diminueront radicalement grâce à l'utilisation de l'aluminium !

Les GES liés au transport diminueront radicalement grâce à l'utilisation de l'aluminium !

Par ,

Une simple réduction du poids des véhicules automobiles, soit le remplacement de l'acier par de l'aluminium dans le processus de fabrication des automobiles, représenterait des économies potentielles de 140 millions de tonnes d'émissions de dioxyde de carbone (CO2) et l'équivalent de 60 milliards de litres de pétrole brut, et ce, durant la durée de vie des véhicules. Voilà qui est impressionnant, mais on pourrait aller encore plus loin !

En effet, une étude, menée par un organisme allemand, l'Institute for Energy and Environmental Research, arrive à cette conclusion que, si l'on diminuait le poids des véhicules des parcs du monde entier (voitures, camions, véhicules ferroviaires, avions et bateaux), ce sont 660 millions de tonnes de GES par année qu'on éviterait de produire, ce qui représente 9 % de la production de GES par le réseau de transport dans le monde.

Quelques exemples
Une poutre de pare-chocs en aluminium fait 2,6 kilos de moins qu'une poutre en acier. Un capot de berline familiale américaine enregistre une réduction de poids de 42 % par comparaison avec un capot en acier. Enfin, disons que chaque tonne de fer utilisé dans la fabrication des blocs-cylindres permet d'économiser 8000 litres de pétrole brut au cours de son cycle de vie.