Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les messages texte au volant : mesures de sensibilisation en place (2 de 3)

Les messages texte au volant : mesures de sensibilisation en place (2 de 3)

Par ,

À suivre:
(3 de 3)Jusqu'où vont les gens pour rester branchés?

La SAAQ nous a habitués depuis plusieurs années à des publicités plus vraies que nature; aujourd'hui, différents sites Internet rivalisent d'ingéniosité (et de trucs gore, il faut l'avouer) pour tenter de dissuader les gens d'envoyer des SMS pendant qu'ils conduisent. Par exemple, une école de conduite belge a mis sur Youtube une vidéo dans laquelle les moniteurs font croire aux apprentis conducteurs que le Ministère exige dorénavant qu'ils soient en mesure de texter pendant qu'ils conduisent.

Écoles
Plus près de nous, plusieurs écoles secondaires ont tenu depuis quelques années, en collaboration avec les corps policiers, des activités de sensibilisation auprès des élèves finissants. Ils simulaient les lieux d'un grave accident de voiture; les victimes coincées dans les voitures? Leurs propres camarades de classe, ensanglantés, attendant d'être secourus par les pompiers et leurs pinces de désincarcération. Plusieurs prenaient conscience alors des conséquences de leur témérité. Les écoles offraient aussi à tous ces jeunes, cette année, un billet pour aller voir le film Dérapages.

cellulaire au volant

Municipalités
À Saint-Eustache, par exemple, la Ville a lancé le 5 mai dernier la campagne Zéro texto en auto afin de sensibiliser les gens. Sous le slogan Sois plus intelligent que ton téléphone, des opérations grand public seront menées dans les différents centres commerciaux de la ville; de plus, des campagnes publicitaires percutantes, sur les autobus, les enseignes électroniques, dans certains restaurants, les centres sportifs, les journaux locaux, les médias sociaux et le site de la Ville seront ajoutées afin de sensibiliser la population. Blainville a lancé une initiative similaire, et d'autres municipalités aussi.

Lors de la tenue du Grand Prix du Canada à Montréal l'an dernier, les organisateurs avaient demandé à des pilotes de F1 de simuler l'envoi de textos au volant; Michael Schumacher et Felipe Massa ont, après seulement quelques secondes, commis une infraction au Code de la route et eu un accident. Si des pilotes expérimentés n'y arrivent pas, cela peut donner une bonne idée du risque pour le commun des mortels...

Même Justin Bieber a souhaité mettre ses fans en garde  !

Allstate a aussi mis en ligne une vidéo percutante

Et ailleurs ?
Tous les gouvernements provinciaux et territoriaux du pays, à l’exception de celui du Nunavut, ont adopté des lois qui rendent illégale l’utilisation d’un appareil mobile au volant. Depuis 2003 à Terre-Neuve-Labrador, il est interdit d'utiliser son téléphone portable au volant; la plupart des autres provinces ont adopté des lois en ce sens entre 2008 et 2010. L’Alberta, le Nouveau-Brunswick et les Territoires du Nord-Ouest ont adopté et promulgué cette loi en 2011.

Les sanctions varient selon les provinces, allant d'un minimum de 45 $ (Terre-Neuve-Labrador) jusqu'à 500 $ (Ontario), et entre 2 et 6 points d'inaptitude. En Ontario et à Terre-Neuve-Labrador, le conducteur fautif est même passible d'une peine d'emprisonnement variant entre 2 jours (T.N.-L) et 6 mois (Ontario) qui peut toutefois aller jusqu'à 5 ans s'il y a aussi accusation de conduite dangereuse. Fait intéressant, en Colombie-Britannique, en Saskatchewan et au Yukon, les conducteurs possédant un permis d'apprenti ou de novice ne peuvent même pas utiliser un système mains-libres.