Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les prototypes de BMW Technik GmbH

Les prototypes de BMW Technik GmbH

Par ,

Tel que rapporté par BMW


L’histoire de BMW Forschung und Technik GmbH se définit par une longue lignée de véhicules-concepts et d’innovations technologiques qui ont servi de fers de lance pour le développement de modèles et de composantes de série. Ces projets de recherche ont influencé à différents degrés la conception des véhicules, dépendamment de leur vocation et de leur complexité.

BMW Group Research and Technology présente aujourd’hui une sélection de projets afin de célébrer sa riche histoire. Les spécialistes qui travaillent au centre ont eux-mêmes développé ces projets, dont quelques-uns pourront être appréciés pour la toute première fois à l’extérieur des laboratoires et ateliers bien gardés.

De la BMW Z1 au coupé sport léger BMW Z29
BMW Technik GmbH a été fondée en 1985 avec le mandat de développer des solutions innovatrices couvrant une foule d’aspects du transport individuel. Ses experts ont répondu à l’appel dès leur tout premier projet, le roadster BMW Z1. Celui-ci avait pour but d’évaluer de nouveaux matériaux, d’inaugurer un concept de carrosserie révolutionnaire et de mettre en valeur des avenues pour optimiser les processus de développement. Le résultat a été tellement concluant qu’à peine trois ans plus tard, les premiers exemplaires de série d’une production de 8000 ont quitté l’usine BMW de Munich. Avec ses panneaux en plastique, ses portes coulissantes à la verticale et sa tenue de route fascinante, la Z1 s’est imposée non seulement comme le premier succès dans l’histoire de BMW Technik GmbH mais aussi comme un phénomène d’exception sur la route.

Photo: BMW

BMW E1 : pionnière du transport électrique
La même année, BMW Technik GmbH présentait la BMW Z15. Ce premier véhicule-concept entièrement électrique et opérationnel se voulait une évolution de la Z11 lancée au Salon de l’auto de Francfort 1991. En tant que prototype désigné BMW E1, ce véhicule à quatre places proposait un design aux propriétés aérodynamiques et ergonomiques avant-gardistes, une configuration impressionnante qui mettait en valeur le potentiel superlatif de son système d’entraînement sans émissions, même en conduite quotidienne. La BMW E1 offrait une autonomie de près de 200 kilomètres et atteignait une vitesse maximale de 120 km/h. Elle a fait l’unanimité chez le public et les essayeurs indépendants à travers le monde. Le magazine «Auto Zeitung» l’a sacrée championne dans la catégorie «Environnement et Technologie», tandis que la publication d’affaires «Auto Bild» l’a décrite comme «la voiture la plus évoluée du 20e siècle.»

Photo: BMW