Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les types de carburant

Les types de carburant

Par ,

Les carburants issus du pétrole, comme l’essence et le diesel, sont appelés hydrocarbures, formés d’hydrogène et de carbone. La composition du pétrole dépend grandement de sa provenance. Sa teneur en soufre et en autres minéraux varie. Cette substance brute doit passer à travers une série de transformations pour donner du carburant.

Étapes du raffinage

Le diesel

On peut affirmer que le diesel est le produit d’une plus simple transformation du pétrole brut que l’essence. L’élimination des impuretés et la distillation sont indispensables dans les deux cas. Ensuite, on réduit le taux de soufre lors d’un procédé d’hydrodésulfuration, puis on procède à l’hydrotraitement. Depuis 2006, pour des raisons environnementales, seul le diesel à très faible teneur en soufre est vendu au Canada, aux États-Unis et en Europe.

La qualité du diesel est mesurée selon son taux de cétane. Le taux de cétane légal le plus bas est 51. Plus le chiffre augmente, plus la qualité du diesel augmente et des agents nettoyants y sont souvent ajoutés. Un diesel de bonne qualité aura des propriétés qui favorisent l’explosion.

Étant donné que le moteur diesel ne comporte pas de bougie d’allumage, le mélange air-diesel doit exploser sous la simple action de la compression.

Cette faible résistance à la chaleur est à l’opposé de ce qui qualifie l’essence. Pour produire cette substance, le raffinage se poursuit. C’est pendant le réformage catalytique que l’indice d’octane de l’essence est déterminé.

L’indice d’octane mesure la résistance thermique d’un carburant. Plus l’indice est élevé, moins facilement la substance s’enflammera.

Sur le marché, on retrouve de l’essence avec différents taux d’octane, pouvant aller de 87 à 94. L’essence nommée « ordinaire » possède le taux d’octane le plus bas, soit 87, et a une moins bonne résistance à la chaleur.

types de carburant

Il est conseillé d’utiliser l’essence « super » avec les moteurs suralimentés ou ceux qui possèdent un haut taux de compression. La chaleur que produisent ces types de moteurs est accrue.

Dans un moteur à essence, l’explosion du mélange compressé dans la chambre à combustion doit avoir lieu lorsque l’étincelle de la bougie s’allume, pas avant. Si l’essence utilisée n’est pas d’assez bonne qualité, la chaleur créée par la compression sera suffisante pour produire l’explosion, ce qui résultera en une détonation. Cette explosion prématurée qui endommage considérablement les composantes du moteur doit être évitée.

Il faut s’assurer que la qualité de l’essence choisie va de pair avec les technologies mises de l’avant dans le véhicule que vous conduisez.

Les sources alternatives d’énergie
Le diesel dit propre, à très faible teneur en soufre, en plus des technologies développées afin de diminuer la consommation d’essence et les émissions de gaz à effet de serre nous fait avancer dans la bonne direction afin de protéger notre planète.

En plus des voitures hybrides et électriques misant sur la technologie au lithium-ion, il existe d’autres sources potentielles qui pourraient nous libérer de notre dépendance au pétrole.

Les voitures mues par l’hydrogène, l’éthanol, le biodiesel ou le gaz naturel demeurent des avenues à explorer.