Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

L'héritage de Richard Bélanger de la CCARQ

L'héritage de Richard Bélanger de la CCARQ

Par ,

Québec - Alors que le Salon de l'auto 2009 bat son plein à Québec, la Corporation des concessionnaires automobiles de la régionale de Québec (CCARQ) nous a appris que son directeur général, Richard Bélanger, prendra sa retraite d'ici quelques semaines.

C'est Bernard Ferland qui lui succédera à la direction de la corporation. M. Ferland s'est distingué au cours de dernières années au sein de la Jeune chambre de commerce de Québec.


Dans l'automobile depuis toujours!
Richard Bélanger oeuvre dans l'industrie automobile depuis toujours. « Toute sa carrière a été orientée autour du grand monde de l'automobile », confirme Francine Arbour, secrétaire exécutive et proche collaboratrice à la CCARQ. Depuis 2002, il dirigeait la corporation, après avoir travaillé 22 ans au sein du CAA-Québec.

Lors d'une entrevue, il nous a fait part de sa passion pour l'industrie. D'ailleurs, l'évolution du mariage de la voiture et de la technologie constitue un point important à son avis, surtout pour les ajustements constants que les concessions d'automobiles ont dû vivre de tout temps.

Au cours de son mandat à la CCARQ, M. Bélanger a consacré beaucoup d'efforts pour changer la perception négative qu'ont les consommateurs à l'égard des vendeurs d'automobiles et du service à la clientèle dans les concessions. Il se réjouit d'ailleurs à l'idée que la mentalité du public là-dessus a beaucoup progressé aux cours des dernières années. Il considère sa contribution comme un leg à ses successeurs.

Favoriser l'engagement social
Richard Bélanger est fier d'avoir contribué aussi à développer des initiatives pour faire en sorte que la corporation aide le milieu dans lequel elle oeuvre. En organisant divers événements spéciaux comme la soirée bénéfice au profit d'organisations caritatives (la Fondation Maurice Tanguay, entre autres), l'industrie automobile de la grande région de Québec a contribué par d'importantes retombées économiques à la vie des gens.

Les projets de Richard Bélanger ne s'arrêtent pas là. Il entend profiter de sa retraite loin de la neige québécoise, à travers d'autres passions qu'il entretient pour la moto et le golf. Philanthrope, M. Bélanger désire aussi continuer son engagement social en faisant du bénévolat avec des organisations caritatives et peut-être des personnes âges. Pour l'instant, il n'a toutefois pris aucune décision particulière en ce sens. Il espère simplement profiter de sa retraite pendant quelques mois avant de se remettre au boulot.

Cette année, les organisateurs du Salon ont remis chèque de 31 072 $ à la Fondation Maurice Tanguay, un organisme vient en aide aux organismes caritatifs et aux familles oeuvrant auprès des jeunes enfants malades et handicapés.

photo:Matthieu Lambert