Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

L'IIHS soumet 12 VUS intermédiaires à des essais de capotage

L'IIHS soumet 12 VUS intermédiaires à des essais de capotage

Par ,

Tel que rapporté par l'IIHS

ARLINGTON, Virginie – De nouveaux résultats démontrent que certains constructeurs réussissent très bien à concevoir des toits automobiles qui surpassent les exigences fédérales américaines en matière de capotage. Les toits d’autres véhicules doivent cependant être améliorés. Lors du premier essai de l’Insurance Institute for Highway Safety visant à déterminer la résistance des toits de VUS intermédiaires, six modèles ont obtenu la plus haute note, soit « bon », un un modèle la note « acceptable » et cinq autres la note « négligeable », la deuxième plus basse.

Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com

Les six meilleurs sont donc le Chevrolet Equinox 2010 (le jumeau du GMC Terrain) construit après mars 2010, le Jeep Liberty 2010 (le jumeau du Dodge Nitro), les Toyota Highlander et Venza 2010, le Jeep Grand Cherokee 2011 et le Kia Sorento 2011. Le Ford Edge 2010 a été jugé « acceptable ». Les pires concurrents, raflant la note « négligeable », sont les Honda Accord Crosstour, Honda Pilot, Mazda CX-7, Mitsubishi Endeavor et Nissan Murano, tous des modèles 2010.

En plus de leurs bons résultats en matière de prévention de capotage, l’Equinox, le Grand Cherokee, le Highlander, le Sorento et le Venza ont également été nommés « Meilleur choix sécuritaire » par l’IIHS. Pour mériter ce titre, un véhicule doit obtenir la note « bon » lors des essais de choc frontal, latéral et arrière ainsi que les essais de capotage. Il doit également disposer d’un système de contrôle électronique de la stabilité.

Le système de pointage pour les essais de capotage se base sur des recherches de l’IIHS démontrant que les passagers dans les véhicules qui se renversent sont avantagés lorsqu’un toit est très résistant. Les véhicules qui obtiennent la meilleure note doivent posséder un toit plus de deux fois plus résistant que le minimum requis par les exigences fédérales américaines actuelles. Ces notes, établies en fonction du programme d’analyse de la résistance des toits de l’IIHS, viennent compléter l’information offerte aux consommateurs quant à la capacité d’un véhicule de protéger ses passagers lors de collisions frontale, latérale et arrière. L’essai de capotage vise à aider les consommateurs à choisir le véhicule qui les protégera le mieux lors d’un des accidents les plus graves.

Les essais de capotage sont d’autant plus importants que près de 10 000 personnes perdent la vie chaque année à la suite d’un renversement automobile aux États-Unis. Lorsqu’un véhicule se renverse, son toit frappe le sol, se déforme et se comprime. Les toits plus résistants se compriment moins, réduisant le risque de blessure des passagers. Les toits plus résistants peuvent également prévenir l’éjection des passagers, surtout ceux qui ne portent pas leur ceinture de sécurité, par les vitres, le pare-brise ou les portières brisés ou ouverts à la suite de la déformation du toit. Les toits qui ne s’effondrent pas aident à prévenir l’éjection des passagers lorsque le véhicule capote.

Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com