Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

L'Opel Insignia OPC hérite de 325 chevaux

L'Opel Insignia OPC hérite de 325 chevaux

Par ,

Source: General Motors

RÜSSELHEIM, Allemagne - La version haute performance de la Voiture de l'année 2009 sera dévoilée le 7 mai prochain lors de la grande première de l'Opel Insignia OPC au Salon de l'auto de Barcelone, dix ans après le lancement du premier modèle OPC (Opel Performance Center).


Le coeur de l'Insignia OPC bat au rythme d'un V6 turbo de 2,8 litres. Dérivée du puissant moteur à essence propulsant déjà l'Insignia haut de gamme, cette version produit 325 ch. Une mise au point spéciale du moteur et le remaniement de l'échappement ont permis cette augmentation de puissance, réduisant considérablement la contre-pression. Et puisque le son d'un moteur est si important, les spécialistes de l'acoustique ont peaufiné l'échappement du V6 et adopté des silencieux central et arrière particuliers.

L'Insignia OPC fait appel à une boîte de vitesses manuelle à six rapports. L'important couple de 295 pi-lb assure une abondance de force tirante même à bas régime. Grâce à ce rendement, l'Insignia OPC atteint une vitesse de pointe de 250 km/h (limitée) et bondit de 0 à 100 km/h en six secondes.

On a raffiné le châssis déjà très efficace de l'Insignia pour la variante OPC : le niveau du véhicule a été réduit de 10 mm par rapport à l'Insignia (version AWD Sport). Le châssis mécatronique nouvellement mis au point reçoit également un nouvel essieu avant. La suspension avant de l'Insignia OPC conserve la jambe MacPherson, mais les ingénieurs du Opel Performance Center ont créé une jambe haute performance, la HiPerStrut (high-performance strut). Elle améliore les sensations transmises par le volant, réduit les perturbations de direction causées par le couple élevé et rehausse la tenue de route pour le conducteur.

L'Insignia OPC repose également sur une suspension FlexRide à régulation automatique qui s'adapte non seulement à toute situation et tout style de conduite, mais aussi aux préférences du conducteur. Tandis que sur l'Insignia le système offre le choix entre un mode standard, un mode confort et un mode sport, l'OPC est véritablement destinée aux conducteurs privilégiant une conduite sportive. Le conducteur de l'OPC peut choisir parmi trois modes sport distincts : le mode standard représentant le réglage grand confort, le mode Sport spécial et le mode OPC assurant des performances optimales.

Et pour la première fois de l'histoire de la gamme OPC, le système 4 x 4 adaptatif et son différentiel arrière à glissement limité (eLSD) sont offerts de série. On a recalibré le dispositif de commande du système à quatre roues motrices afin d'adapter la distribution de couple au caractère sportif de l'OPC. En tenant compte des performances supérieures de l'OPC, les ingénieurs n'ont pas mesuré leurs efforts dans l'amélioration du système de freinage. Les connaisseurs remarqueront sur-le-champ les étriers Brembo et le disque perforé de 355 mm sur l'essieu avant.

« J'ai participé personnellement à la mise au point de l'Insignia OPC, et j'ai bien apprécié les essais rigoureux auxquels nous l'avons soumise sur la piste la plus exigeante au monde, celle de Nürburgring Nordschleife. Notre but était de rivaliser la "crème de la crème" », précise Hans Demant, administrateur délégué d'Adam Opel GmbH.

Une silhouette distinctive témoigne d'ambitions dynamiques
Son profil haut de gamme drapé d'une élégante robe sport s'inspire de la voiture concept GTC présentée en 2007, mais il reste fidèle à la philosophie de l'Insignia, où l'art de la sculpture croise la précision allemande.

Comparée aux versions moins puissantes de l'Insignia, l'OPC dispose d'un nouveau carénage avant spectaculaire rehaussé de deux grandes prises d'air verticales ainsi que d'un pare-choc arrière intégrant un embout d'échappement double. Les jantes de 19 pouces (pneus 245/40) sont offertes de série et lui donnent la prestance qu'elle mérite. De nouvelles jantes forgées de 20 pouces légères (pneus 255/35) sont optionnelles.

La qualité sportive de sa silhouette se reflète dans l'habitacle. Ce dernier impressionne dès l'ouverture de la portière, de ses uniques sièges en cuir Recaro à son volant sport en forme de demi-lune en passant par son levier de vitesses particulier. L'OPC propose également une instrumentation distinctive.

« L'Insignia OPC marque le début d'une nouvelle époque pour notre gamme OPC; toujours audacieuse, elle est désormais plus mûre et élégante, et plus ambitieuse que jamais. Dynamique et raffinée, l'OPC personnifie l'expérience Insignia », soutient Alain Visser, vice-président de GM pour l'Europe.
photo:General Motors