Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Lordstown Endurance 2023 : la production est entamée

Lordstown se met enfin à produire son Lordstown Endurance 2023, camionnette électrique longeument attendue.

Dans le lot de camionnettes électriques attendues sur le marché, il y en a une qui est peu connue et dont l’apparition même a été plusieurs fois remise en doute en raison de la santé plutôt fragile de l’entreprise naissante qui souhaite lui donner vie, Lordstown Motors.

Et bien, cette dernière a annoncé qu’elle avait tranquillement commencé la production de son premier modèle, l’Endurance. L’entreprise, qui n’est pas sortie du bois financièrement, dit avoir assemblé deux modèles, alors qu’un troisième devrait être terminé sous peu.

Vous comprendrez qu’on est ailleurs pour le moment. Néanmoins, la firme a indiqué via un communiqué qu’elle prévoyait augmenter la production en fonction de la qualité et de la disponibilité des pièces. Lordstown Motors dit pouvoir livrer 50 unités à sa clientèle cette année, et jusqu’à 450 autres au cours de la première moitié de l’année de 2023, à condition qu’elle puisse lever suffisamment de fonds pour le faire.

Les modèles sont construits dans une ancienne usine d’assemblage de General Motors à Lordstown, en Ohio, près de Cleveland. Les installations ont été achetées l’année dernière par le groupe technologique taïwanais Foxconn, le plus grand fabricant d’électronique au monde. Lordstown affirme qu’elle se tournera vers Foxconn et d’autres partenariats pour dégoter de nouveaux capitaux.

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Camionnette électrique Lordstown Endurance 2023
Camionnette électrique Lordstown Endurance 2023

« Nous prévoyons d’augmenter la vitesse de production en novembre et en décembre », a déclaré le grand patron de Lordstown, Edward Hightower, via un communiqué. Plus tôt cette année, Lordstown a déclaré qu’elle souhaitait produire 3000 Endurance avant la fin de 2023.

Le problème, c’est que la firme a du mal à lever des fonds et à faire sortir ses camionnettes de l’usine. Dans les documents trimestriels qu’elle dépose auprès de la Securities and Exchage Commission (SEC), l’organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers, ses auditeurs doutent que le constructeur automobile soit en mesure de poursuivre ses activités l’année prochaine.

Lordstown Motors a déclaré qu’elle prévoyait terminer le troisième trimestre avec environ 195 millions de trésorerie et d’équivalents, dont 27,1 millions provenant de la vente d’actions au cours du trimestre. La compagnie indique que ses prévisions de trésorerie sont supérieures de 75 millions de dollars à ce qu’elle anticipait, car elle étudie les possibilités de lever davantage de fonds.

Les actions de Lordstown Motors ont chuté de 6 % pour atteindre 1,90 $ dans les échanges de jeudi matin, le tout dans un contexte de baisse générale du marché.

Disons que les six prochains mois seront cruciaux pour cette entreprise naissante.