Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

L'utilisation des pneus d'hiver d'une province à l'autre

L'utilisation des pneus d'hiver d'une province à l'autre

Du Pacifique à l'Atlantique, leur emploi varie beaucoup Par ,

Selon l'Association canadienne de l'industrie du caoutchouc la popularité des pneus d'hiver ne cesse de croître à tarvers le pays, mais certaines provinces traînent nettement de la patte.

«Bien que la tendance générale ne nous surprenne pas, la répartition nous montre à quel point l'utilisation des pneus d'hiver dépend de la région où l'on se trouve», affirme Glenn Maidment, président de l'association.

Voici la répartition en question :
  • Québec : 98%
  • Nouveau-Brunswick : 60%
  • Nouvelle-Écosse : 56%
  • Terre-Neuve & Labrador : 44%
  • Ontario : 37%
  • Alberta : 31%
  • Ile-du-Prince-Édouard : 27%
  • Colombie-Britannique : 23%
  • Saskatchewan : 23%
  • Manitoba : 17%

La moyenne nationale se situe à 48%. Si l'on ne tient pas compte du Québec, où les pneus d'hiver sont obligatoires, la moyenne baisse à 35%. Bien sûr, les conditions climatiques varient d'une province à l'autre, mais tous les conducteurs du pays se retrouveront un jour sur une route glacée ou enneigée.

«Sans contredit, les pneus d'hiver, en particulier la nouvelle génération avec gomme conçue spécialement pour l'hiver, sont plus sécuritaires pour rouler dans des conditions froides en raison de leur adhérence accrue et de leurs distances de freinage réduites. Chaque région du Canada deviendrait plus sécuritaire si les automobilistes utilisaient des pneus d'hiver en grand nombre», ajoute Maidment.