Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Marquage de route écologique au N.-B.

Marquage de route écologique au N.-B.

Par ,

La ligne médiane des routes du Nouveau-Brunswick sera verte à partir de cette année.

En fait, la ligne sera toujours jaune, mais le procédé utilisé pour la marquer sera plus écologique puisque la province a fait l'achat d'un véhicule moderne pour appliquer la peinture servant au marquage des routes.

Le ministère des Transports a déboursé 330 000 $ pour l'acquisition du véhicule en question, qui se servira de peinture à l'eau lors de la prochaine saison de construction.

Les employés du ministère des Transports pourront appliquer la peinture plus rapidement et plus efficacement, croit le ministre Denis Landry.

Tyrone Parsons, ingénieur; le ministre Landry; Carol MacQuarrie, directrice de l'entretien et de la circulation, et Ronnie McGraw, technicien, marquage et signalisation.

«Le véhicule est doté d'un dispositif d'application de peinture à l'eau pour le marquage des routes, ce qui aidera à effectuer la transition des peintures à l'huile aux peintures à l'eau, qui sont plus écologiques», indique le ministre des Transports.

Selon lui, l'an dernier, environ 40 % de la peinture appliquée sur les routes au Nouveau-Brunswick était à base d'eau.

«Cette année, nous prévoyons que le taux dépassera 90 %», avance M. Landry.

Réduire le smog

Comme l'indiquent des données du ministère, les peintures à l'huile servant au marquage des routes contribuent à créer du smog puisqu'elles contiennent des niveaux élevés de composés organiques volatiles (COV). En fait, la peinture à l'huile comporte 450 grammes par litre de COV comparativement à 150 grammes par litre pour la peinture à l'eau.

Les COV contribuent entre autres à former des particules qui, en retour, constituent une composante du smog. Les épisodes de smog augmentent annuellement dans les villes du pays et ont de graves effets sur la santé.

Peterbilt New Brunswick a été retenu pour élaborer la carrosserie du camion, tandis que Road Services International aura la tâche de créer le dispositif de marquage des routes.
photo:Communications Nouveau-Brunswick