Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Maux de tête: L'employé de nuit

Maux de tête: L'employé de nuit

#4 Par ,

Encore un meurtre dans une station-service. Heureusement, il n'y en a pas chaque semaine, mais cela ne devrait pas arriver du tout. Mes sympathies à la famille de Brigitte Serre.

Je pense que c'est le temps de s'ouvrir les yeux sur le métier de caissier de station-service. On a tendance à penser que c'est une jobine, un emploi temporaire et sans importance. Une job d'étudiants, pensez-vous?

Réalisez-vous à quel point ce travail comporte de sérieuses responsabilités? Des milliers de litres d'essence dans le sol, un tiroir-caisse rempli d'argent, un inventaire de cigarettes valant des milliers de dollars, des dizaines de bouteilles de lave-glace à surveiller autour des pompes, des vols d'essence, des vols dans le dépanneur... ouf! Il y a bien des choses à surveiller, avec une seule paire d'yeux, surtout la nuit, quand les stations-service n'ont souvent qu'une personne en poste.

Et la cerise sur le sundae, c'est qu'il y a des clients-mystères qui se font passer pour des clients afin d'évaluer le service à la clientèle. L'employé n'a pas poussé la vente d'un produit en promotion inutile? Il perd des points dans son évaluation et se fait taper sur les doigts par la compagnie. Je suis pour ce type d'évaluation, j'en ai déjà subi et j'en ai déjà fait; mais de grâce, tenez-vous à l'essentiel : sourire, politesse et courtoisie, rapidité, propreté, etc. Cette pauvre personne en a déjà assez à faire comme ça.

Les pétrolières font maintenant des profits records? Parfait. Maintenant, assumez-vous et payez vos employés en conséquence. Selon moi, et avec le niveau de responsabilités, un caissier devrait être payé beaucoup plus que le salaire minimum. De plus, la formation doit être plus rigoureuse. Lorsque j'ai été engagé comme pompiste à 17 ans, le commerce m'a prêté une demi-douzaine de cassettes VHS à écouter chez moi. Cela parlait de sécurité autour de la station-service, avec des situations de paniques irréalistes. Et la postsynchro était terrible. Wow!

La nuit, avec une clientèle potentiellement plus dangereuse, il devrait y avoir au moins deux employés durant ce quart de travail. Il y a toujours de l'ouvrage pour une deuxième personne, dans ces commerces, et elle pourrait bien réduire le risque d'incidents malheureux comme l'assassinat de Brigitte Serre. C'est trop cher payé, vous dites? Je suis fou, selon vous? Eh bien, à ce moment-là, que les commerces ferment pour la nuit, c'est tout.