Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda Canada célèbre ses 50 ans avec passion et nostalgie

Ce n’est pas l’ambition qui manque chez Mazda. Même s’il n’est pas parmi les plus grands constructeurs au monde comme Honda, Toyota ou Volkswagen, ce constructeur japonais a toujours su innover sur le plan technique. Le premier moteur rotatif développé pour une voiture sport dans les années ’60 et proposé sur son coupé sport, le Cosmo de 1967 à été la base qui a distingué cette marque japonaise.

Quand on célèbre 50 ans, c’est que la recette a été bonne et continue de l’être dans le cas de Mazda. Ces cinquante années nous font revivre des souvenirs qui ont marqué ce parcours exceptionnel et c’est dans cette optique que nous avons eu droit à des essais dont on va se souvenir très longtemps. Mazda nous a proposé de faire une tournée à bord d’anciens modèles iconiques qui font partie de leur histoire.

Cette tournée spéciale fait partie d'un événement de deux jours qui comprendra également la présentation officielle de la nouvelle Mazda MX-5 2019. Nous serons là pour ça aussi, alors restez à l'affût pour notre première sortie de ce modèle excitant!


Jinba Ittai
Mazda a utilisé un credo de conception à travers les quatre générations du développement de la MX-5: l'expression Jinba Ittai (人馬 一体, [dʑimba ittai]), qui se traduit vaguement en français comme "chevalier (jin) et cheval (ba) formant un seul corps (ittai) ".

C’est sous un soleil radiant et une température des plus confortables qu’on nous a lancé sur un parcours « découverte » de routes en milieu agricole avec nos six modèles. Le départ du siège social de Mazda s’est fait à bord d’une Miata MX-5 25AE de 2014 (édition spéciale du 25ième anniversaire de ce modèle). Disons que c’était une belle façon de partir cette excursion puisque ce modèle en particulier, qui n’avait que 10 205 kilomètres, représentait un moment important pour la Miata MX-5 et Mazda l’a adorné d’une foule de détails qui distinguent ce modèle exclusif puisqu’il n’y avait que 100 exemplaires de disponibles dans tout le Canada. Cette voiture, animée par la philosophie distinctive de Mazda « pour le plaisir de conduire », a un moteur de 2 litres, une distribution de poids qui frôle le 50/50, plusieurs éléments telle une plaque de seuil de porte « 25th Anniversary », un numéro global avec un emblème « 25th Anniversary » et une foule d’autres attentions spéciales qui lui donne son caractère unique. De plus, un panneau peint à la main, rouge Takumi, qui reflète la lumière de façon remarquable, orne le tableau de bord. À l’époque, elle valait la somme de 40925$

Il s’en est suivi les essais d’autres Miata dont un modèle datant de 1990 (la première génération de Miata) et à l’époque Mazda vantait non seulement la tenue de route de cette voiture mais « l’ergonomie de son cockpit ». Je vous avoue, qu’a une époque où l’électronique était quasi-inexistante sur les tableaux de bord, l’intérieur de cette voiture avait justement et strictement l’essentielle de ce qui est nécessaire au pilotage de ce cabriolet. Il ne faut pas oublier que pour ce petit constructeur, la Miata n’était pas approuvée dès le départ et on prenait des risques en allant de l’avant avec ce projet.

C’est via une compétition interne entre les équipes de design basées au Japon et en Californie que les idées qui ont menées au concept et, ultimement, à la production de ce modèle iconique de style « roadster » ont surgit.

L’autre Miata qui faisait partie de la collection « vintage » était la MX-5 Mazdaspeed de 2004. Ce modèle introduisait la turbo compression combiné à un moteur de 1,8 litre qui produisait 178 ch, donc 25% plus de puissance que sa version antérieure ainsi qu’une boite de transmission à six vitesses avec des rapports courts pour une meilleure conduite.


Le moteur rotatif : la genèse de Mazda
Mazda a surtout fait son nom en introduisant le moteur rotatif à une époque ou tous les autres (manufacturiers) avaient des moteurs à cylindres. J’ai eu la chance de conduire la toute première version de la RX-7 il y a de ça plusieurs années (produite entre 1979 et 1985). Je me rappelle de l’impression de liberté du régime moteur; il semblait pouvoir révolutionner sans fin et avec une puissance impressionnante. Je peux vous dire que c’est exactement cette même sensation qu’on a eu en conduisant les deux modèles RX, c’est-à-dire la version de troisième génération de la RX-7 (1993, modèle à l’essai) qui étaient produites entre 1991 et 1995. 

L’autre RX était la RX-8 qui revenait sur le marché après une absence de huit ans. Elle a été produite de 2003 à 2012 et le modèle à l’essai était de 2011. Pour ceux qui se souviennent, ce coupé sportif avait tout de même quatre portes avec les deux portes arrière s’ouvrant en sens inverse de la marche (portes antagoniste, dites« suicide »). Mark Peyman, directeur national, Stratégie et développement de produits pour Mazda Canada y a même installé un siège pour bébé à l’arrière et l’accès y était facilité par ce type de configuration de portes. La technologie avait encore évolué et la tenue de route ainsi que le confort en ont grandement bénéficié. Il y avait deux moteurs rotatifs à l’époque qui produisait 212 et 232 ch respectivement et la RX-8 ne pesait que 1350 kg ce qui lui donnait d’excellentes performances.

Le plaisir de conduire
La chose la plus remarquable quant à ces essais, c’est que le plaisir de conduire y était à chaque modèle et pour chaque époque. Bien sur, il y a eu des évolutions du point du vue technologique mais le comportement routier était toujours le même; plaisant.

Mark Peyman, directeur national, Stratégie et développement de produits nous raconte comment les ingénieurs et concepteurs sont assoiffés de réinventer le produit Mazda, « ils ne regardent pas ce que les autres font et vont toujours essayer de trouver leur propre niche en regardant avec passion, curiosité en ingéniosité vers le futur, planifiant ce qui s’en vient avec sérieux et innovation. »

Mark nous confie aussi que Mazda est rendu à une étape où on veut développer l’automobile et tout son processus, de la conception à la réalisation, comme produit artistique. Le directeur du design chez Mazda, Ikuo Maeda avoue; « Mon rêve est d'élever le positionnement de la marque au niveau supérieur pour en faire une véritable marque premium", explique-t-il. "Je veux que Mazda ait une qualité supérieure pour chaque produit, nos concessionnaires et nos marchandises. C'est la prochaine étape pour Mazda. »

Le futur est prometteur pour Mazda, non seulement pour leurs innovations avec leur système SKYACTIV-X, la prochaine génération d’ingénierie, mais aussi pour l’excellence de leur design qui a d’ailleurs conduit la Mazda RX-Vision Coupe à être nommé voiture concept de l’année en France.

Le prix de «Voiture la plus belle de l'année» est décerné au concept qui incarne le mieux la beauté, la créativité dans le design et les dernières tendances, choisi par un jury composé d'architectes éminents et de créateurs de mode. Mazda a reçu le même prix en 2016 pour la Mazda RX-VISION, ce qui signifie que les deux modèles de la Vision Concept qui guideront la conception de la prochaine génération de voitures Mazda ont remporté le prix.

Maeda San dit, « Ma responsabilité est de créer la formule pour inciter les gens à conduire", dit-il. "Si nous devions concevoir un véhicule que vous ne conduisez pas (une voiture autonome), la forme n'a pas besoin de vous attirer pour le conduire. Mais je veux faire de la voiture votre ami, votre amant, une partie de la famille. Et pour ce faire, je mets vraiment de la passion et mon âme dans le design pour que ça se sente comme une chose vivante. »

L’histoire de Mazda au Canada a commencé en 1968 et continue encore aujourd’hui avec des produits à la fine pointe de la technologie mécanique.

J’aimerai personnellement, et au nom d’AUTO123, remercier Chuck Reimer, Sandra Lemaitre et tous les gens de chez Mazda Canada qui nous ont fait vivre une très belle expérience « Zoom-zoom »!

 

Mazda RX-7 1993
Photo : P. Facchin
Mazda RX-7 1993
Mazda RX-8
Photo : P.Facchin
Mazda RX-8
Miata
Photo : P.Facchin
Miata
Photo : P.Facchin
Miata MX-5 25AE
Photo : P.Facchin
Miata MX-5 25AE
Tableau de bord
Photo : P.Facchin
Tableau de bord