Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

McLaren P1 : concept

McLaren P1 : concept

À la conquête du monde (une fois de plus) Par ,

En 1992, la voiture de route McLaren F1 a été introduite sur le marché, et a changé le cours de l’histoire automobile. À cette époque, il s’agissait de la voiture la plus rapide sur la planète.

Une fois de plus, McLaren tentera de produire une supervoiture révolutionnaire, sans toutefois répéter l’histoire. La F1 s’avère toujours la voiture la plus rapide au monde dotée d’un moteur atmosphérique (un V12 BMW de 6,1 L développant 618 chevaux), alors que la P1 cherchera à devenir la meilleure voiture à la fois sur route et sur piste.

Cela signifie que le propriétaire d’une McLaren P1 pourra conduire sa voiture à la piste, courser sur la piste et demeurer à son volant pour le retour à la maison.

Lancée au dernier salon automobile de Paris en septembre, McLaren n’a pas encore annoncé quel moteur équipera la P1. Le seul détail dévoilé : la voiture disposera d’un rapport poids/puissance de seulement 1,7 kg/ch. En somme, une voiture très, très rapide.

Pour se démarquer sur la piste, la McLaren P1 se fiera sur une quantité phénoménale d’appui. Cela débute avec une carrosserie svelte qui semble moulée autour de l’habitacle et la mécanique, alors que chaque panneau, prise d’air et sortie d’air a été conçu pour maximiser le refroidissement ainsi que le début d’air vers l’aileron arrière. La sous-carrosserie lisse contribue également à générer la succion au sol.

McLaren P1 concept
Photo: Mclaren

Cet aileron arrière joue un rôle primordial : il dispose d’un tangage réglable afin d’augmenter la résistance au vent et de pousser la voiture vers le sol. De plus, deux volets sous la carrosserie, situés devant les roues avant, aident à augmenter l’appui et l’aérodynamisme. Selon McLaren, la P1 bénéficiera d’un appui au sol cinq fois plus grand que celui de la 12C. L’aileron arrière peut aussi servir d’aérofrein.

La McLaren P1 à moteur central utilise une monocoque en fibre de carbone, tout comme la célèbre F1 des années 90. Elle dispose également de ce que la firme nomme MonoCage, une structure de cage de sécurité similaire en conception au toit MonoCell de la McLaren 12C. « Tout y est pour une raison – une forme véritable améliore la fonctionnalité. Chaque conduite, chaque surface accomplit une tâche, soit en aérodynamisme ou en refroidissement », cite l’ingénieur en chef au design, Dan Parry-Williams.

La McLaren P1 – dont le nom signifie « première place », reflétant les 180 victoires en GP de la firme – est une étude de design pour l’instant. Une version de production sera introduite en 2013, et les détails approfondis de la voiture, incluant sa motorisation, seront dévoilés dans quelques mois. Les premières livraisons de la McLaren P1 coïncideront avec le 50e anniversaire de la marque.
Gallerie de l'article