Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Meilleure chance la prochaine fois...

Meilleure chance la prochaine fois...

Par ,

Après les gens d'affaires, les médias, les chroniqueurs automobiles traditionnels et les organisateurs, voici la critique du chroniqueur auto-écolo sur le salon de l'auto de Montréal.

Ce salon a été critiqué pour avoir été présenté à un endroit qui s'y prêtait mal; pour n'avoir pas été assez convivial pour les constructeurs, ce qui a fait que certains n'ont même pas voulu en être (Volvo, Jaguar et Land-Rover); pour avoir été cauchemardesque pour le stationnement; pour n'avoir présenté que peu de nouveautés et pour avoir été difficile à gérer au niveau de l'affluence.

Que de critiques!

Qu'en est-il cependant de l'aspect écologique du salon? A-t-il été intéressant? Y a-t-on vu des nouveautés qui en valent la peine? Comment se classent les constructeurs et les organisateurs dans tout ça? Jetons-y un coup d'oeil.

Les constructeurs

Commençons par les constructeurs;

Je mettrai une note de A à F pour chacun. A étant la meilleure note et F étant considéré comme un échec. (Veuillez noter que ces notes n'engagent que moi.)

Si nous y allons dans l'ordre du salon, nous débuterons avec :

Nissan : Quelques nouveautés, dont certaines nouveautés comme la Nissan Altima en version plus puissante et quelques autres véhicules que je n'énumérerai pas ici, faute d'intérêt. Tous les modèles sont de plus en plus gros et puissants. Ils n'ont présenté aucun nouveau véhicule ou prototype vert, hybride, électrique ou à hydrogène. Pour n'avoir présenté que des nouveautés plus puissantes et rien de plus vert : D

Acura : Je ne me répéterai pas pendant tout l'article, mais il n'y a qu'à changer les noms pour dire qu'ils n'avaient rien de mieux à proposer que Nissan, donc : D

Ford : Ils ont présenté leur nouvelle Escape hybride, qui n'est plus une grande nouveauté mais au moins ils montrent qu'ils commencent à faire quelque chose dans le bon sens. J'aurais aimé voir la nouvelle Fusion qui verra le jour en version hybride. De plus, ils présentaient un modèle à hydrogène. Par contre, la course à la puissance a toujours la cote chez ce constructeur. Note : B-

General Motors : Cet énorme constructeur n'a présenté aucun modèle hybride, diesel ou de quelque technologie que ce soit pour l'année qui vient à être mis en marché. Il a présenté un prototype de véhicule à hydrogène et un camion hybride de très piètre performance, qui ne verra probablement jamais le jour au Canada et pour lequel il n'y avait aucune information. Par contre, ils ont mis sur le marché des modèles plus économiques. Là aussi, la course à la puissance bat son plein. Note : C-

Chrysler -Jeep: Rien d'autre que plus de puissance et de machisme, à part une petite incursion dans le diesel. Note : F

Honda : Présentation de leur nouvelle Honda Accord hybride, de leur Insight et de leur Civic hybride. Du personnel était sur place pour informer les gens sur cette technologie et présentait en plus une Honda à l'hydrogène. Ils ne sont pas devenus fous avec la course à la puissance et font de plus appel à une technologie de désactivation de cylindres afin que des véhicules comme la Honda Odyssey soit plus économiques. Note : A

Audi : Rien de vraiment neuf sauf qu'ils n'avaient même pas pris la peine de donner de l'information sur les cotes de consommation de leurs voitures. Un peu plus de puissance, rien de réel comme effort de « verdissement ». Note : D

Volkswagen : Une nouvelle Jetta, avec un moteur plus puissant, est la réelle nouveauté. Ils ont plusieurs voitures diesel qui consomment peu mais polluent beaucoup. Note : C