Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les meilleurs moteurs de 2018 selon Wards

Les meilleurs moteurs de 2018 selon Wards

La moitié sont des petits moteurs turbos, mais un V8 revient dans la liste Par ,

Toujours très attendue, la liste des 10 meilleurs moteurs de l’année de WardsAuto vient d’être publiée pour 2018. Parmi les faits saillants, on note que la moitié sont turbocompressés, un V8 et un système à pile à combustible réapparaissent dans le classement, Kia est récompensée pour la première fois et le système hybride de Toyota s’illustre, mais dans un modèle autre que la Prius.

Vous remarquerez également que les constructeurs allemands sont absents et que les seules marques de luxe au palmarès sont INFINITI et Jaguar. Les gagnants seront honorés lors d’une cérémonie spéciale dans le cadre du Salon de l’auto de Détroit 2018 en janvier.

Nous sommes contents de reconnaître les moteurs qui excellent du côté des voitures de luxe, mais nous sommes encore plus emballés de voir autant de compagnies populaires offrir des modèles plus abordables pour l’acheteur moyen avec des mécaniques vraiment remarquables. »

- Drew Winter, directeur sénior du contenu, WardsAuto

Seulement les véhicules affichant un prix de base inférieur à 63 000 $US pouvaient être considérés. Sans plus tarder, voici les 10 meilleurs moteurs de 2018 selon WardsAuto, en ordre alphabétique :

Système de propulsion électrique (Chevrolet Bolt EV)

Le moteur électrique de la Bolt EV explique en grande partie son succès. En plus de fournir un couple élevé qui autorise des sprints rapides et rend la conduite intéressante, il tire son énergie d’une batterie permettant une autonomie de 383 kilomètres, inégalée parmi toutes les voitures électriques qui ne s’appellent pas Tesla.

Système hybride avec V6 Pentastar de 3,6 litres (Chrysler Pacifica Hybride)

On a ici 2 moteurs électriques et un V6 de 3,6 litres hautement retravaillé qui procurent une autonomie électrique de 53 kilomètres et un total de plus de 900 kilomètres. La consommation moyenne réelle se place dans les 7,0 L/100 km. C’est un coup de génie selon WardsAuto, car beaucoup de propriétaires de minifourgonnettes s’en versent pour de courts trajets en allant faire leurs emplettes et à l’occasion pour des voyages.

V6 EcoBoost de 2,7 litres (Ford F-150)

Ce moteur impressionne par son absence de vibrations au ralenti, sa fonction d’arrêt/démarrage transparente, son silence et bien sûr sa fougue. Développant 325 chevaux, il convient amplement à cette grande camionnette. C’est sans surprise le choix le plus populaire des acheteurs de F-150.

V8 de 5,0 litres (Ford Mustang GT)

Le légendaire V8 de 5,0 litres de Ford été grandement retravaillé pour 2018. Il est plus puissant (460 chevaux) et a un régime moteur plus élevé que toutes les Mustang GT précédentes. Sa sonorité peut être ajustée grâce au système d’échappement à soupapes actives offert en option.

Système de propulsion électrique à pile à combustible (Honda Clarity)

C’est dommage que ce genre de technologie ne soit pas plus répandu. Imaginez, la Clarity peut parcourir 589 kilomètres avec un plein d’hydrogène. Son fonctionnement est silencieux et la puissance de 174 chevaux est raisonnable.

4-cylindres VTEC turbocompressé de 2,0 litres (Honda Civic Type R)

Notre voiture sport compacte de l’année a aussi épaté l’équipe de WardsAuto avec son moteur, le plus puissant de tous les modèles Honda jamais vendus en Amérique du Nord. Celui-ci développe 306 chevaux et, naturellement, se fait un plaisir de tourner à haut régime comme à 7 000 tours/minute. Une version un peu moins puissante est disponible avec la nouvelle berline Accord.

V6 turbocompressé de 3,0 litres (Infiniti Q50 Red Sport 400)

Ce spectaculaire V6 biturbo de 3,0 litres développant 400 chevaux place INFINITI nez à nez avec ses rivales allemandes sur le plan de la motorisation. Il est aussi doux comme de la soie, silencieux au besoin et capable de consommer avec modération (10,2 L/100 km).

4-cylindres turbocompressé de 2,0 litres (Jaguar XF)

La gamme de moteurs Ingenium de Jaguar Land Rover fait de petits miracles. Celui-ci est offert en 2 versions, l’un développant 247 chevaux et l’autre, 296. Dans chaque cas, le rendement impressionne. Bien que le constructeur nous prépare des groupes motopropulseurs hybrides pour les années à venir, ce moteur à combustion fait pour le moment de l’excellent travail.

V6 turbocompressé de 3,3 litres (Kia Stinger)

Pas de 6-cylindres turbo de BMW dans ce classement, mais à la place un V6 à double turbine qui nous vient de Corée. Qui l’eut cru? On adore sa puissance de 365 chevaux (couple de 376 livres-pied), sa douceur à bas régime et son grondement digne d’un V8 à haut régime.

Système hybride avec 4-cylindres de 2,5 litres (Toyota Camry Hybride)

La puissance nette du système s’élève désormais à 208 chevaux et la consommation moyenne annoncée est de 4,9 L/100 km. Le moteur à essence et le moteur électrique travaillent admirablement bien ensemble et la batterie a été améliorée.