Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Miami, la capitale américaine de la rage au volant

Miami, la capitale américaine de la rage au volant

Les villes américaines les plus touchées par la rage au volant Par ,

Les villes américaines les plus touchées par la rage au volant

Citée de plaisir et de soleil, Miami est également la ville affichant le plus
Les conducteurs qui talonnent les autres sont étonnamment nombreux à Miami. Un fait qui explique en bonne partie la piètre performance de cette ville. (Photo : Getty Images)

de cas de rage au volant aux États-Unis. Dans une étude appelée « In the Driver’s Seat Road Rage Survey », AutoVantage a joint plus de 2000 automobilistes dans 20 différentes régions métropolitaines. Le sondage téléphonique portait sur leur évaluation de la rage au volant ou de la conduite agressive dans leur coin de pays. Dirigée par la firme Prince Market Research, cette étude comporte une marge d’erreur de plus ou moins 2,2% et a conclu que Miami se situe au sommet des cas de rage au volant devant Phoenix et New York.

Ce qui est peu surprenant est de constater que les conducteurs lambins et la circulation dense sont les causes majeures de rage au volant. (Photo : Getty Images)

Dans cette enquête, la circulation dense et le fait d’être pris derrière un conducteur lambin semblent être responsables du phénomène de la rage au volant. De plus, les automobilistes qui voyagent sur de longues distances ou les jeunes sont les plus enclins à répondre négativement à un conducteur rude ou agressif. Les réactions les plus communes sont les coups de klaxon, les jurons ou des gestes obscènes. Un autre point intéressant, l’étude n’a trouvé aucune corrélation à l’égard du sexe pour expliquer les problèmes de rage au volant. Miami a déçu pour ce qui est des cas de talonnage, car selon les répondant de cette ville, il y a une probabilité de 63% de voir du talonnage durant les déplacements. En outre, un quart de tous les répondants ont dit avoir vu quotidiennement au moins un conducteur brûler un feu rouge.

Les plus jeunes conducteurs et ceux qui voyagent sur de longues distances sont les plus enclins à devenir agressifs au volant. (Photo : Getty Images)

De plus, presque tous les répondants ont dit avoir vu un conducteur en train d’utiliser un téléphone portable dans la dernière semaine. La majorité d’entre eux ont confirmé avoir vu quotidiennement des automobilistes employer ce moyen de communication en conduisant. Presque tous ont admis posséder un téléphone portable et en avoir fait usage sur la route, tandis qu’une proportion inquiétante de 64% ont admis conduire trop vite de temps en temps. D’ailleurs, ce dernier point a été évalué comme étant le facteur de stress le plus important par 57% de tous les répondants.

À l’autre extrême, Minneapolis, Nashville, St Louis, Seattle et Atlanta sont les cinq villes les plus courtoises aux États-Unis. Il y a moins de vitesse excessive, moins de changements de voie agressifs, moins de rage au volant et tout le reste. Todd Smith, directeur des communications de la filiale Affinion Group de la firme AutoVantage, a indiqué que les cas de rage au volant font partie de la réalité quotidienne.