Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mitsubishi a admis avoir triché lors de tests de consommation de carburant

Mitsubishi a admis avoir triché lors de tests de consommation de carburant

Par ,

Après le scandale des moteurs diesel truqués de Volkswagen et celui de Nokian Tyres qui a fourni des pneus différents que ceux vendus en magasin pour des tests, voilà que c’est au tour de Mitsubishi d’admettre qu’elle a triché lors de tests visant à calculer les cotes de consommation de 4 de ses modèles, selon Automotive News. Les véhicules touchés, au nombre de 625 000, ont été vendus sur le marché japonais, dont  468 000 qui étaient fabriqués pour Nissan, cette dernière ayant découvert la manœuvre frauduleuse. Des discussions en vue d’une compensation monétaire sont en cours entre les 2 constructeurs et l’enquête sera étendue au niveau mondial pour voir si des modèles vendus ailleurs sur la planète sont aussi affectés.

Le modus operandi de Mitsubishi dans ce cas-ci a été de manipuler les tests de calcul de cotes de consommation de carburant en modifiant la charge placée sur les pneus. Selon Reuters, l’action de Mitsubishi a plongé de 15 % après l’annonce de la tricherie, la plus forte baisse en 12 ans pour le groupe. Le constructeur a également affirmé qu’il cesserait de fabriquer les modèles impliqués – des microvoitures comme la eK et le Nissan Dayz – le temps qu’une commission d’enquête indépendante se penche sur le dossier.

Avec tous ces constructeurs qui admettent avoir triché lors de divers tests de consommation de carburant et d'émissions, la confiance envers l'industrie automobile s'effrite encore un peu plus... mais doit réjouir Elon Musk, dont les précommandes de sa nouvelle Model 3 s'accumulent à vue d'oeil. Est-ce que ces scandales - passés, présents et futurs - lui permettront de vendre encore plus de véhicules? Nous le saurons bien assez tôt.