Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

MotoGP 2010 : Yamaha négocie avec Valentino Rossi pour l'après-2010

MotoGP 2010 : Yamaha négocie avec Valentino Rossi pour l'après-2010

Par ,

Yamaha aurait-elle choisi Rossi plutôt que le (plus) jeune et super rapide Jorge Lorenzo? Il se pourrait bien, car les bonzes de la division de course chez Yamaha négocieraient ces jours-ci un contrat de « fin de carrière » avec le magicien italien.


Comme vous le savez peut-être, Rossi a annoncé après la dernière épreuve de MotoGP de 2009 qu’il honorerait son contrat actuel avec Yamaha jusqu’à la fin de 2010, mais que la maison devrait alors choisir entre lui et Lorenzo; car selon lui, il n’y a de la place que pour un pilote numéro 1 dans l’équipe. Voilà un superbe stratagème psychologique en sa faveur, car il met une énorme pression sur toute l’équipe de Yamaha, au-delà de celle exercée par une équipe Honda motivée au max pour 2010 et par Ducati sur la piste, en plus du fait que Ducati a déjà proposé de gros contrats à Lorenzo et à Rossi pour 2011.

En annonçant des négociations avec Rossi, Yamaha transfère un peu de cette pression sur Vale, qui doit maintenant prendre position avant le début de la saison 2010. Pour ce qui est de Lorenzo (un espagnol), il sait maintenant que Yamaha privilégie Rossi et que ce dernier contrôle de facto sa carrière pour 2011, en plus de se faire traiter aux petits oignons par les membres (italiens) de l’équipe technique Yamaha, dont certains viennent tout juste de sauter la clôture pour rejoindre Honda. Si Rossi hésite trop longtemps, Yamaha pourrait présenter une offre semblable à Lorenzo au début de la saison et lui accorder le statut de pilote numéro 1, plutôt que le traitement égalitaire maintenant en place.

Vous pouvez imaginer à quel point l’atmosphère sera tendue dans le camp Yamaha en début de saison! Rossi voudra sans doute garder les meilleurs techniciens pour lui, laissant Lorenzo se débrouiller avec les restes. Et n’oubliez pas non plus que les deux pilotes ne travaillent pas ensemble ; ils se partagent très peu d’information, et un mur sépare les deux pilotes dans le garage.

Les deux hommes ont chacun leurs forces : Rossi demeure le meilleur gestionnaire d’une course en MotoGP, le meilleur pilote d’essai pour configurer une moto pour la course, en plus de rouler aussi fort que n’importe qui en piste lorsque vient le temps de pousser au max. Et il fera tout pour gagner, y compris bousculer ses concurrents, en plus d’être le meilleur joueur au niveau psychologique. De l’autre côté du garage Yamaha, Lorenzo offre la vitesse incarnée, sans pouvoir régler ses machines aussi efficacement que Rossi. Il demeure encore un peu trop gaffeur, sujet à des chutes et blessures qui tuent dans l’œuf toute aspiration au titre.

Rossi serre donc la vis à Lorenzo, négocie de meilleures offres avec Yamaha et Ducati, et tente de gagner son 10e championnat mondial. On pourrait dire qu’il a les mains pleines!

Ce sera toute une saison!


photo:Yamaha