Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR adoptera l'injection électronique à partir de 2012

NASCAR adoptera l'injection électronique à partir de 2012

Par ,

Lors des activités se déroulant à Daytona, les dirigeants de NASCAR ont annoncé que Freescale Semiconductor et McLaren Electronic Systems allaient développer et fabriquer les nouveaux systèmes d’injection électronique destinés aux voitures de Coupe Sprint dès 2012.

Ceci représente un des changements les plus importants apportés aux moteurs de NASCAR au cours des dernières décennies.

« Cette modification nous permettra d’incorporer aux voitures la meilleure technologie disponible et améliorera notre sport de plusieurs façons, » de dire Robin Pemberton, vice-président de la compétition chez NASCAR.

« C’est une étape importante vers une meilleure consommation d’essence et une réduction des gaz à effet de serre, en plus d’offrir le même niveau de compétition qu’auparavant ».

Sera-t-il possible de tricher avec ces systèmes ?

« Nous sommes convaincus que ces dispositifs sont inviolables et à l’épreuve de tout, » de préciser Pemberton.

Dans un communiqué de presse, NASCAR précise que ces appareils sont infraudables, et que seuls les dispositifs approuvés par NASCAR seront employés au cours des week-ends de compétition.

Et quand certaines personnes ont demandé si ce système allait être fiable, Peter van Manen, directeur général de McLaren Electronic Systems Limited, a précisé qu’un système semblable n’avait connu aucune avarie en quatre ans en série IndyCar.

Pourquoi avoir attendu aussi longtemps pour adopter l’injection électronique ?

« Nous avons pris le temps d’équilibrer tous les motoristes et ainsi avoir un plateau égal, » de dire Pemperton à Auto123.com.

« Il y a de cela quelques années, tous les moteurs étaient différents et cela nous aurait obligés à employer plusieurs types d’injecteurs, des modules électroniques et des arrangements différents. Cela aurait été impossible à réglementer. Cela n’aurait mené qu’à des débats de légalité à tous les lundis matin… Ce travail d’égalisation a nécessité cinq ans de travail. Nous ne voulions pas laisser un motoriste en retrait, de préciser Pemberton à Auto123.com.