Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Brad Keselowski gagne avec sa cheville cassée

NASCAR: Brad Keselowski gagne avec sa cheville cassée

Par ,

Rien n'arrête Brad Keselowski, même pas une cheville cassée. Le natif du Michigan a contenu Kyle Busch au Pocono 500 et décroche sa deuxième victoire en Coupe Sprint de la saison.

Brad Keselowski s'était cassé la cheville gauche il y a quatre jours, alors qu'il faisait des essais sur Road Atlanta. Les médecins lui avaient donné la permission de piloter et Sam Hornish Jr. se tenait prêt en cas de nécessité.

La course a été interrompue durant 1:40 h par la pluie, Keselowski en avait profité pour se reposer et les médecins de s'occuper de drainer le sang dans sa cheville fracturée.

Après avoir manqué la victoire la semaine passée au Brickyard 400, suite à une erreur de stratégie d'essence, le vainqueur déclare : « nous avons rempli notre contrat ce weekend. J'avais une bonne voiture et une bonne équipe, j'ai pu contenir mes adversaires. Je me sens mieux mais la voiture était rapide ».

Brad Keselowski devant Kyle Busch - Photo: nascar.com


Détenteur de la pôle position, Joey Logano, menait la course jusqu'au drapeau rouge, mais s'est effondré après la reprise.

Le grosse bataille du jour s'est produite entre le quintuple champion, Jimmie Johnson, et Kurt Busch. Les deux pilotes sont restés longuement ensemble.

Jimmie Johnson termine troisième et dit de Kurt Busch « Il m'est rentré dedans au virage 2. Prétendant que je ne lui ai pas laissé de place. Je l'ai passé proprement et il m'a touché encore. Je ne vais pas en vouloir aux autres pour m'avoir passé. Je classe ces incidents derrière moi », (expliquant sa façon de penser).

Après avoir perdu sa position sur Johnson, le plus âgé des frères Busch indique : « Je défendais ma place en me plaçant sur le haut dans le virage 1. Je l'ai senti me serrer (contre le muret). J'ai pensé qu'il passait les limites. Mais bon, lui et moi avons toujours vu les choses différemment ».

Le dernier incident en course a eu lieu à 20 tours de l'arrivée, lorsque Juan Pablo Montoya n'a pas vu Kasey Kahne sur l'extérieur, les deux ont subi des dommages mais les voitures pouvaient rouler pour rejoindre les puits.

Le dernier jaune a permis d'effacer les deux secondes d'avance de Kyle Busch.

Pour cette dernière relance, Busch explique : « J'ai essayé de bien sortir du virage 1, mais Jimmie s'est porté à côté de moi sur l'intérieur et s'est comme déporté sur moi un peu au moment du départ, ce qui m'a ralenti. Mais bon, nous avons été capables de prendre le virage 1 à trois de front et du coup je me suis retrouvé sur l'extérieur ».

Cela a permis à Brad Keselowski de prendre la tête et de conquérir la victoire.