Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Kasey Mears hérite de la pôle Sprint à Bristol grâce à la pluie

NASCAR: Kasey Mears hérite de la pôle Sprint à Bristol grâce à la pluie

Par ,

Casey Mears peut remercier la pluie pour sa pôle Sprint de Bristol.

Mears, neveu de l’ancien vainqueur des 500 milles d’Indianapolis Rick Mears, a tout de même réalisé le meilleur temps des essais, d’où, en vertu du nouveau règlement, son privilège de partir en pôle. Anciennement, l’ordre de départ lorsque la pluie se mêlait des qualifications était déterminé par le classement du championnat.

Le résultat de Bristol porte à quatre le nombre de pôles en carrière pour Mears, mais cette quatrième position de tête ne lui assure pas une place au « Shoot Out » de février, puisqu’il ne l’a pas « remporté ».

« C’est excitant pour l’équipe Geico au grand complet, et un boost pour le moral », reconnaît Mears qui pilote une Ford de Germain Racing.

« C’est toujours une bonne chose de partir en tête à Bristol; ça nous donne une longueur d’avance. Idéalement on aurait préféré remporter la pôle en bonne et due forme, mais on va la prendre quand même. De toute façon, tout le monde prend la piste pour les essais avec en tête l’idée d’enregistrer un bon temps parce que les résultats déterminent l’ordre des qualifs.

« Tout le monde veut être vite pendant les essais, alors on ne se sentira pas mal pour la pôle. »

Depuis qu’il a rejoint Germain en août 2010, Mears a récolté comme meilleur résultat une 15e place, acquise cette année à Sonoma.

Brad Keselowski, fort de deux victoires dans les deux dernières éditions de la course Sprint à Bristol, l’ovale qu’on connaît aussi sous le nom de « Concrete Coliseum », s’élancera de la deuxième position au volant de sa Dodge.

Le meneur aux points, Greg Biffle, a décroché la troisième place dans sa Ford, c’est donc dire qu’il partira aux côtés de Joey Logano (Toyota), auteur de la quatrième place.

Danica Patrick occupe la 43e position.

Scott Speed, Kelly Bires, J.J. Yeley et Reed Sorenson ont devancé quelques-uns des pilotes du peloton de 43 voitures, mais devront renoncer à prendre le départ parce que leur bolide ne figure pas parmi les 35 premiers au classement des propriétaires, qui assurent une place de départ à ces mêmes 35 premiers.