Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Carl « le Conquérant » Edwards s'impose en Nationwide à Dover

NASCAR: Carl « le Conquérant » Edwards s'impose en Nationwide à Dover

Par ,

Carl Edwards a conquis le cœur des spectateurs au Monster Mile de Dover avec une victoire au terme de la course Nationwide.

Edwards a mené 179 des 200 tours, et résisté aux assauts de Brad Keselowski. Il a célébré avec sa traditionnelle backflip, au grand plaisir des amateurs présents.

« La course s'est vraiment bien déroulée, lançait Edwards. Tout était parfait, à l'exception de ma backflip que j'ai loupée! » Il s'agissait de son 36e succès en carrière, un septième cette saison.

Edwards était sur un nuage après la course, lui qui attend maintenant impatiemment le départ de la course de série Sprint, dans laquelle il a bon espoir de bien figurer.

Malgré la performance honorable de Keselowski, Edwards n'a jamais vraiment été inquiété. Même les drapeaux jaunes en fin d'épreuve ont joué en sa faveur.

« Cette fois, nous avons joué de chance plutôt que de malchance, racontait-il. Le départ s'est très bien déroulé et la voiture était tout simplement excellente. Il est vrai qu'au fil des tours, les gars s'amélioraient, Brad [Keselowski] et Clint [Bowyer] spécialement. J'aurai eu de la difficulté de les dépasser, heureusement qu'ils étaient derrière! », a-t-il ajouté.

Keselowski se voulait tout aussi flatteur pour Edwards. « Il était dans une classe à part aujourd'hui, on ne pouvait rien faire contre lui. Les drapeaux jaunes n'ont pas suffi pour le rattraper », reconnaissait-il.

Bowyer non plus n'a pas su saisir sa chance lorsque la course a été neutralisée. « Nous avons manqué d'efficacité, résumait-il. Et pour battre Edwards, il fallait être parfait ».

Kasey Kahne a terminé quatrième.

Quant au meneur au classement, Ricky Stenhouse Jr., il a fait un pas de plus dans la bonne direction. Son rival pour le titre, Elliot Sadler a été victime de malchance lors d'un arrêt aux puits et n'a pas pu profiter de sa position de tête au départ. « La course a été neutralisée au moment même où je rentrais pour un arrêt au puits, c'était vraiment malchanceux », racontait-il.

En effet il est ressorti avec deux tours de retard.

Avec la cinquième place de Stenhouse combinée à sa 14e place, Sadler tire maintenant de l'arrière par 22 points.