Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Darlington n'est pas un circuit comme les autres

NASCAR: Darlington n'est pas un circuit comme les autres

Par ,

Le circuit de Darlington tient une place particulière dans le coeur des pilotes de voiture, au point d'avoir deux surnoms.

Que vous l'appeliez “La dame en noir" ou encore "La piste indomptable", Darlington Raceway fait partie intégrante du NASCAR. Et la légende va se poursuivre samedi.

Jeff Burton explique "ma victoire ici vaut plus que toutes mes autres victoires. C'est la course à laquelle je participe chaque année pour son histoire. J'ai eu assez de chance pour gagner plusieurs fois en Coupe Sprint et en Nationwide."

Courtesy Darlington Raceway


Construit en 1950, c'était le premier superspeedway de 1,366 milles. Il a maintenant 60 ans d'histoire.

Parmi les 36 courses, les pilotes considèrent Darlington comme le plus grand défi de la saison. Avec 10 victoires, David Pearson est celui qui a remporté le plus de victoires. Jimmie Johnson, dominateur ailleurs, n'y a obtenu qu'une seule victoire dans toute sa carrière. Jeff Burton ajoute : "C'est simplement une course difficile."

Jeff Burton, qui pilote la Chevrolet Caterpillar Nº 31 pour Richard Childress Racing appelle ce circuit “le résumé du NASCAR. Cela reprend tout ce qu'est le NASCAR. On peut imaginer lorsque la piste a été construite comment c'était serré et étroit pour le genre de voitures qui couraient ici. Le circuit a été construit autour d'un étang c'est ce qui lui donne cette forme d'oeuf à chaque extrémité."

Le circuit a été construit sur un champ de culture de coton et de cacahuètes en Caroline du Sud. Le fondateur Harold Brasington avait dû négocier avec le propriétaire des lieux Sherman Ramsey pour obtenir la surface suffisante. Ce dernier avait exigé que l'étang ne soit pas dérangé durant les travaux, ce qui a résulté ce tracé unique en forme d'oeuf. Le circuit a été reconfiguré et resurfacé en 1997.

Jeff Gordon pilotera la Chevrolet Nº 24 avec une peinture spéciale cette fin de semaine aux couleurs DuPont / National Guard. Il déclare à propos de ce circuit : "La surface a toujours été très abrasive, c'est pourquoi le circuit était si difficile. Et il faut un pilotage très fin pour négocier les deux extrémités différentes du circuit. Maintenant c'est plus doux et il y a plus d'adhérence, mais c'est toujours très délicat car on roule très près du mur. C'est toujours un circuit incroyable et qui est très rapide maintenant. À tout moment il peut nous piéger."

Les pilotes respectent La dame en noir et Jeff Burton conclut : "Il n'y a pas beaucoup de vainqueurs chanceux à Darlington."