Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Des essais sur le nouvel ovale d'un mille de Phoenix

NASCAR: Des essais sur le nouvel ovale d'un mille de Phoenix

Par ,

Le pavage et la nouvelle configuration de l'ovale d'un mille de Phoenix International Raceway oblige les écuries de Coupe Sprint de NASCAR à effectuer pas mal de travail.

Le quadruple champion de la Coupe Sprint, Jeff Gordon, vainqueur de la course de Phoenix tenue en mars dernier sur l'ancienne surface, a eu un peu de mal à s'habituer.

« Au début, c'était vraiment limite-limite et inconfortable. Je me disais 'Que s'est-il passé ici ?' Et après quelques heures, l'adhérence est revenue tout doucement. Mais le défi est de pousser la voiture, et de comprendre ce qu'il faut faire pour la rendre plus rapide, » de dire Gordon.

Le projet a requis 23 000 tonnes d'asphalte, 7000 mètres-cubes de ciment et 300 kilos de barres d'acier.

Robin Pemberton and Dave Handy walk the new backstretch at Phoenix International Raceway.
(Photo: nascar.com)

Jeff Burton, qui pilote la Chevrolet Caterpillar de Richard Childress Racing décrit les changements.

« La sortie du virage 2 est vraiment spéciale ; très différente de ce qu'elle était. La ligne droite arrière est maintenant inclinée. C'est comme si on tombait dans un trou. C'est bien de faire quelques chose de différent, » a-t-il expliqué.

« C'est très bien avec ce nouveau 'banking'. C'est un peu plus rapide. Chaque fois qu'on pave une piste, il y a une période de six à huit mois pendant laquelle l'asphalte cuit et se stabilise. Cette piste va devenir plus rapide avec le temps. Je crois que cela va résulter en une bonne course, » de dire David Ragan, pilote de la Ford UPS de Roush Fenway Racing.

NASCAR fans watch the race teams prepare for days testings.
Les amateurs ont pu assister aux essais. (Photo: nascar.com)

Jeff Gordon a aussi noté que la ligne droite arrière a été haussée, ce qui procure une meilleure visibilité aux spectateurs.

De plus, trois écuries, Hendrick Motorsports, Penske Motorsports et Michael Waltrip Racing, ont apporté des voitures supplémentaires afin de procéder à des essais de la nouvelle injection électronique d'essence qui fera son apparition en compétition au début de la saison 2012.