Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Deuxième et dernière journée d'essais à Phoenix

NASCAR: Deuxième et dernière journée d'essais à Phoenix

Par ,

Un peu plus habitués au tracé révisé et resurfacé du Phoenix International Raceway, les pilotes ont effectué leur deuxième et dernière journée d'essais mercredi.

Le petit ovale a non seulement un nouveau revêtement, mais a aussi été modifié avec l'ajout d'un « banking » rendant le tracé plus intéressant selon les pilotes de la Coupe Sprint venus rouler.

Matt Kenseth regarde son équipe préparer la voiture. (Photo: NASCAR)
Matt Kenseth regarde son équipe préparer la voiture. (Photo: NASCAR)

Kyle Busch a surtout apprécié la météo beaucoup plus supportable que lors des tous premiers essais cet été.

« C'est certain, c'est bien mieux maintenant que l'on s'habitue, par rapport à il y a quelques semaines ici pour les essais de pneus avec Goodyear. Les réglages et les vitesses atteintes sont bien plus proches de ce que nous espérions avec le nouveau revêtement et tout. C'était bon. Trente voitures en même temps, c'est mieux que cinq, et les températures étaient au moins 20 degrés plus fraîches que la dernière fois, ces meilleures conditions jouent pour beaucoup », indique Kyle Busch.

Vainqueur récent à Dover, Kurt Busch pointe un nouvel endroit à surveiller, « Nous en avons parlé hier soir, ce sont les relances sur deux files avec l'aspiration. Cela va être amusant avec la descente. Tout le monde se livre durant les essais. Lorsque l'on rattrape une voiture, on se laisse passer. Mais lorsque ce sera la course, ce sera assez intéressant à cet endroit. Les actions là-bas derrière vont devenir une nouvelle boîte de Pandore. Se placer, prendre position, lorsque l'on bataille avec un gars, selon que l'on sera à l'extérieur ou à l'intérieur, et la volonté de l'autre, ce devrait être assez intéressant ».

La voiture du Michael Waltrip Racing avec l'injection électronique (EFI). (Photo: NASCAR)
La voiture du Michael Waltrip Racing avec l'injection électronique (EFI). (Photo: NASCAR)

Autre pilote en course pour le titre en Coupe Sprint, Carl Edwards explique que la clé sera de savoir comment la piste va réagir et absorber la composition des pneus.

« Ce n'était finalement pas bon d'effectuer les essais avec Goodyear ici, c'était difficile à piloter et ça s'améliorait tout au long de la journée. Je crois que tout va changer au fur et à mesure des passages des pneus sur la piste », affirme Carl Edwards.

Le pilote Ford pense que le circuit va jouer un rôle déterminant dans le championnat. « L'avant-dernière course ici va être assez surprenante et tout est réuni pour que quelque chose de fou arrive. Ça peut vraiment tout changer. Je ne sais pas comment tout cela va se passer. Il va falloir observer les autres séries pour apprendre quels endroits posent problème ».