Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR embarrassé par l'énorme congestion au Kentucky Speedway

NASCAR embarrassé par l'énorme congestion au Kentucky Speedway

Par ,

C’est le week-end dernier qu’a eu lieu la première course de la Coupe Sprint de NASCAR sur l’ovale du Kentucky Speedway. Le résultat : une congestion automobile monstre de six heures et une file d’attente de 32 km de long !

Cet incident a évidemment alimenté la joute verbale de mauvais mots qui anime SMI et ISC, les deux promoteurs des circuits de NASCAR.

Quand Bruton Smith et sa compagnie Speedway Motorsports Inc. ont acheté l’ovale de 1,5 mille du Kentucky, sa capacité n’était que de 66 000 spectateurs.

Mais après des années de lobbying, NASCAR a accordé une licence de Coupe Sprint au Kentucky et la capacité d’accueil du circuit a été augmentée à 107 000 spectateurs, mais les routes qui mènent au tracé n’ont pas été revues. Il n’existe en effet que deux routes qui relient le circuit à l’autoroute, situé loin de piste.

Certains spectateurs ont donc fait face à des terrains de parking bondés et sont arrivés en retard à leurs places, alors que la course avait commencé.

Certains rivaux de Smith, comme Roger Curtis du circuit de Michigan, appartenant au groupe International Speedway Corporation, ont tiré à boulets rouges sur Smith, critiquant publiquement son manque de professionnalisme.

Le Kentucky Speedway a réagi aux événements et a offert ses excuses et un échange de billets. Après avoir promis de changer des choses, Smith s’engage à échanger les billets inutilisés de la course du Kentucky pour ceux d’un autre événement d’une piste de SMI ou pour la course 2012 de la Coupe Sprint au Kentucky.

Reste à savoir si les amateurs vont pardonner cette grossière erreur.