Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: En pôle position pour le Daytona 500 Dale Earnhardt Jr espère retrouver la victoire

NASCAR: En pôle position pour le Daytona 500 Dale Earnhardt Jr espère retrouver la victoire

Par ,

Dale Earnhardt Jr. explique qu'il veut gagner cette édition du Daytona 500, malgré toute l'émotion qui entoure le dixième anniversaire de la mort de son père lors de cette épreuve.

Avec Steve LeTarte comme nouveau chef d'équipe, il a décroché la pôle position pour la course de dimanche prochain et espère retrouver la victoire, la dernière remontant à la course du Michigan en 2008. Son coéquipier, Jeff Gordon, sera en première ligne à ses côtés.

« Je comprends la situation. J'ai hâte de découvrir tout ce qui sera fait en mémoire de mon père tout au long de la semaine. Je vais en profiter. Mais je ne veux pas rentrer dans un hypothétique conte de fée ou autre. Je suis ici pour la course », déclare Dale Jr.

(Photo: nascar.com)

Dale Earnhardt Jr a réalisé un tour à 186.089 mph en qualification, devançant Jeff Gordon pour la pôle position qui a fait 185.966 mph. Les deux pilotes sont à bord de Chevrolet inscrites par Hendrick Motorsports.

Le fils du célèbre Dale Eanhardt Sr ajoute : « Les gars de Hendrick ont construit des voitures incroyables. Nous sommes en première ligne à nouveau, pour la seconde année consécutive. Nous en sommes très fiers ».

C'est le dixième anniversaire de la mort de son père, qui avait perdu la vie dans le dernier tour du Daytona 500 de 2001. Dale Earnhardt Jr a remporté la victoire en 2004 et terminé deuxième du Daytona 500 2010.

Les vitesses en qualification étaient environ 20 mph plus lentes que les 206 mph atteintes samedi soir lors du Shoot Out. La raison est que les voitures en qualification ne peuvent pas tirer avantage du tandem, appelé « Draft », lorsque deux ou trois voitures roulent collées l'une derrière l'autre pour l'aspiration, améliorant la vitesse par rapport à une voiture roulant seule.

Le record du tour officiellement enregistré à Daytona remonte à 1987 durant les qualifications du Daytona 500, Bill Elliott avait réalisé un 210.364 mph.

Et depuis l'envol de Bobby Allison à Talladega à une vitesse similaire, de telles performances n'ont jamais été reproduites.

Le NASCAR a imposé des brides d'air sur les carburateurs des voitures de course afin de limiter la vitesse en-dessous de 200 mph.

Dimanche après-midi, les officiels NASCAR ont émis une note technique concernant les soupapes de sécurité des radiateurs et la taille des grilles avant à réduire afin de rendre plus difficiles les aspirations collées sur plus d'un ou deux tours, sans causer des problèmes de surchauffe.

Ces ajustements seront observés mercredi lors des essais afin de voir d'autres changements possibles.

Le règlement particulier du Daytona 500 concernant les qualifications fait que seules les deux voitures les plus rapides conservent leurs positions. Deux courses de 150 milles jeudi vont établir l'ordre de départ des 43 voitures pour la 53e édition dimanche prochain de ce qui est aussi appelé « La grande course américaine ».